Hier, le Front national n'était pas le premier parti chez les jeunes - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Hier, le Front national n'était pas le premier parti chez les jeunes

C'est la surprise, s'il devait y en avoir une, des résultats du premier tour de l'élection présidentielle. Selon deux études, relayées par Mashable, le premier parti chez les jeunes ce dimanche 23 avril n'était en aucun cas le Front national, mais la France insoumise.
 
C'est ce que l'on retient d'une étude d'Ipsos et Sopra Steria sur la sociologie électorale du 1er tour, réalisée du 19 au 22 avril. Le candidat de la France insoumise est à 30 % des votes chez les 18-24 ans, tandis que Marine Le Pen est loin derrière, avec 21 % du vote. En troisième position, on trouve Emmanuel Macron (18 %).
 
Une seconde étude, cette fois-ci confectionnée le 23 avril par BVA, va dans le même sens : elle donne le même podium, avec Jean-Luc Mélenchon à 27 % des voix, puis Marine Le Pen et Emmanuel Macron à égalité, à 21 %.
 
Les temps ont changé. À la mi-décembre 2016, une petite semaine après le fameux discours d'Emmanuel Macron au Parc des expositions de Paris, un sondage réalisé par Odoxa-Dentsu Consulting donnait le Front national en tête des intentions de vote à 19 %, devant Les Républicains (14 %) et le Parti socialiste (11%).
 
Le 9 mars dernier, une enquête Harris Interactive voyait le vote des 18-34 ans hésiter entre Marine Le Pen (24 %) et Emmanuel Macron (24 % aussi). En février, la candidate du Front national était à 30% des intentions de vote chez les moins de 35 ans. Un score similaire, selon l’Ifop et le Cevipof, à quelques jours du scrutin.
 
Si les 18-24 ans ont donc mis Jean-Luc Mélenchon en tête de leurs intentions de vote, le résultat change lorsqu'on passe à la tranche d'âge supérieure, les 25-34 ans. Pour Sopra Steria, le candidat de la France insoumise est cette fois-ci à égalité avec Marine Le Pen, avec 24 %. Et pour BVA, il se fait doubler. En deuxième position avec 24 %, c'est la candidate du Front national qui lui grille la priorité, avec un score de 26 %.
 
Quoi qu'il en soit, on ne pourra remettre en cause une chose : Jean-Mélenchon aura réussi à prendre une place non négligeable ce dimanche dans le vote des jeunes, remettant en cause une jeunesse qui n'emmerdait, a priori, plus tellement le Front national. Pour autant, le parti d'extrême-droite réalise des scores honorables dans une tranche d'âge connue pour connaître des difficultés importantes et un chômage qui a été multiplié par 3,5 en l'espace de 40 ans.
 
À noter, selon l'étude Ipsos-Sopra Steria, près de 30 % des moins de 35 ans ne se sont pas rendus aux urnes ce dimanche, 29 % chez les 18-24 ans et 28 % pour les 25-34 ans.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article