Juppé appelle à voter Macron pour éviter "le malheur du FN" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Juppé appelle à voter Macron pour éviter "le malheur du FN"

Alain Juppé a choisi ce matin de prendre la plume sur son blog, de façon vigoureuse, manifestant toute l'inquiétude qu'il a de l'issue de ce deuxième tour, alors que la droite classique sombre et que Nicolas Dupont-Aignan a choisi de franchir le Rubicon en s'alliant au Front National.

"La France court au désastre. Ce qui paraissait impossible il y a peu de temps encore n'est plus aujourd'hui improbable : Mme Le Pen peut devenir la Présidente de la République française ; à tout le moins le score du Front National au deuxième tour peut dépasser la barre des 40%, voire des 45%, ce qui serait déjà un coup de tonnerre politique", écrit-il ur son blog.

Et le maire de Bordeaux de dénoncer pêle-mêle: "la trahison de N. Dupont-Aignant, l'attitude ambigüe de J.L. Mélenchon, l'effondrement du PS, les finasseries de certains de mes propres " amis " politiques ajoutent à la confusion générale sur laquelle prospère le FN."

L'ancien Premier ministre développe les conséquences de ce que serait l'accession au pouvoir du Front National avec ses nouveaux alliés de Debout La France:

"La victoire de l'extrême-droite en France constituerait un séisme géopolitique.

L'Union européenne qui peut résister au Brexit, et même en tirer profit, ne survivrait pas à un " Frexit "".

Alors que Dupont-Aignan ne cesse de se revendiquer "gaulliste et humaniste", Alain Juppé s'indigne face à ceux qui "invoquent les mânes du Général de Gaulle pour conforter leur euro-phobie.

Quelle falsification historique!

C'est De Gaulle qui a voulu nous faire entrer dans la Communauté européenne en 1958".

Alain Juppé a ainsi prévenu qu'une dislocation de l'UE serait "une menace pour notre sécurité collective", pour l'Alliance atlantique. "Le monde sans l?Union européenne perdrait encore un peu de sa stabilité, en un temps où le mot de +guerre+ refleurit dans certains discours", a-t-il souligné.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article