Champions League : BeIN poussée à trouver la parade - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Champions League : BeIN poussée à trouver la parade

La chaîne du Qatar, pays également propriétaire du PSG, est touchée au cœur de son offre. L’horizon du retour à l’équilibre s’éloigne. Fera-t-elle le forcing à la prochaine enchère pour la Ligue 1 française ?
 
Si l'achat des droits de la Champions League par SFR pour 370 millions d'euros à partir de 2018 affecte la relance marketing de Canal+, c'est surtout la chaîne qatarie BeIN Sports qui est touchée au coeur de son offre.
 
Déjà en mauvaise posture financière (les chiffres ne sont pas communiqués mais la chaîne perdrait autour de 250 millions d'euros par an), elle perd en effet des dizaines de matchs de football de haut niveau, avec potentiellement des équipes françaises qui tirent les audiences et les abonnements. Elle pourrait se retrouver en position de ne même plus pouvoir diffuser des rencontres du PSG, dont le Qatar est propriétaire.
 
« BeIn Sports regrette vivement cette décision et est surprise des conditions dans lesquelles ces droits ont été concédés, a réagi l'entreprise dans un communiqué. La chaîne continuera à proposer à ses plus de 3 millions d'abonnés la meilleure offre de sport, incluant la Champions League et l'Europa League pour la saison 2017-2018 ainsi que (...) les Coupes du monde de football 2018 et 2022, la Ligue 1 et la Ligue 2 [françaises, même si Canal a les meilleurs matchs de la Ligue 1, NDLR] jusqu'en 2020, La Liga [le championnat espagnol], la Serie A [le championnat italien], la Bundesliga [le championnat allemand], la NBA (...) Wimbledon, la Coupe Davis, les coupes européennes de rugby (...) », ainsi que du handball, de la boxe et de la natation.
 
Certes un catalogue important, mais le football est le sport le plus générateur d'abonnements. Difficile, dans ces conditions, pour la chaîne lancée dans l'Hexagone en 2012 d'atteindre le point mort, estimé à 4 millions d'abonnés par les spécialistes du secteur. A moins de faire un forcing sur la Ligue 1. Le Championnat de France a été attribué à BeIN Sports et Canal+ en avril 2014 pour 2016-2020 contre 726,5 millions d'euros par an. Prochaine enchère probablement début 2018. Il sera intéressant de voir si SFR montera à nouveau d'un cran dans ses ambitions.
 
BeIN a été renflouée de 600 millions en mars et est passée sous l'égide de BeIN Europe Limited , à Londres, tout en restant dans BeIN Media Group. Appartenant à la dynastie dirigeante d'un pays riche en hydrocarbures, elle est soumise à une pression de rentabilité moindre à court terme moindre qu'un groupe privé. Même si les années de flambée des cours du pétrole et du gaz sont loin et le Qatar a introduit un peu plus de prudence dans la gestion de ses réserves financières.
 
BeIN Sports en France n'est également qu'une partie de l'empire BeIN Media Group. Séparé des chaînes d'informations Al Jazeera en janvier 2014, celui-ci ambitionne de devenir un groupe de télévision international de divertissement et a par exemple acquis en mars 2016 Miramax , le studio hollywoodien à l'origine de films comme « Pulp Fiction » et « Le Patient anglais ». Le développement du groupe est un projet de long terme. BeIN pourrait en tous cas avoir à coeur de montrer en France, un de ses principaux pays en termes de revenus, la Coupe du Monde que le Qatar accueille en 2022.
 
Alliée à Canal+ qui l'a incluse dans son pack Sports complet à 30 euros, BeIN pourrait aussi faire à nouveau l'objet de spéculations sur un rachat par la filiale de Vivendi.L'Autorité de la concurrence est en train de revoir les injonctions qui brident les initiatives de Canal+ afin qu'il n'étouffe pas la concurrence. Elle donnera son avis dans quelques semaines.
 
Quoique Canal reste un acteur très puissant dans la télé payante en France, il pourrait gagner en marge de manoeuvre, même si rien n'est moins sûr. Cela dit, BeIN est moins intéressante sans la Champions League. Il n'y a pas de discussions, dit-on côté Canal.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article