Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Grève à France Bleu contre deux nouvelles tranches nationales dans la grille des programmes

L'antenne des stations du réseau France Bleu connaissait des perturbations jeudi en raison d'un mouvement de grève lancé par six syndicats de Radio France pour protester contre une réforme de la grille prévue à la rentrée.

"Un programme musical et le message de grève ont été diffusés dès 06H00 ce matin dans 90% des 44 radios locales. Une perturbation qui s'est étendue, après 09H00, à toutes les stations de France Bleu", indique le SNJ dans un communiqué jeudi. 

"Animateurs, techniciens, personnels administratifs et journalistes ont répondu à l'appel à la grève lancé par les syndicats de Radio France", assure le syndicat.

Pour la matinée, 481 grévistes sur un effectif de 986 ont été comptabilisés, soit une participation de 48,78% tous métiers confondus, selon France Bleu.

Selon le SNJ, plus de 80% de grévistes ont été comptabilisés chez les journalistes titulaires au tableau de service (hors rédacteur en chef), soit "une très forte mobilisation". 

La CFDT, la CGT, FO, le SNJ, SUD et l'Unsa protestent contre un projet de grille qui prévoit deux nouvelles tranches nationales, dont le nouveau jeu présenté par Jean-Luc Reichmann, à la place des rendez-vous actuellement pilotés localement (de 08H45 à 09H25 et de 14H00 à 16H00).

"En tentant de faire d'une vedette +vue à la TV+ le visage de France Bleu, alors que des talents de la chaîne sont remerciés en 2 minutes 30, la direction s'apprête à répéter l'erreur déjà commise plusieurs fois", ont dénoncé les syndicats dans leur préavis de grève.

Ils déplorent également dans la réforme la prise en charge par les stations locales des journaux de 07H30 et 08H30 sans moyen supplémentaire.

"A moyens constants, après les baisses de ces dernières années, cette politique condamnera la grande majorité des locales à sacrifier les journaux du soir, des chroniques ou reportages, et/ou le web. Dans le même temps, elle dévalorise les stations et les équipes", regrettent-ils. 

Selon le SNJ, ce projet "dangereux pour la pérennité du réseau France Bleu", "entraînerait des suppressions de postes sans précédent".

Les syndicats, qui demandent à la direction de revenir sur ses décisions et de "respecter l'identité du réseau: la proximité", discuteront de ce dossier lors d'un comité central d'entreprise de Radio France prévu vendredi.

Contactée par l'AFP, la direction de France Bleu n'a pas souhaité réagir.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article