Où est passé le ministère des Droits des femmes "plein et entier" promis par Macron ? - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Où est passé le ministère des Droits des femmes "plein et entier" promis par Macron ?

Emmanuel Macron s'était présenté comme un candidat "profondément féministe". Pourtant, la composition du gouvernement d'Édouard Philippe est déjà critiquée.
 
Durant sa campagne, Emmanuel Macron avait pris l'engagement de faire de l'égalité femmes-hommes la "grande cause nationale de son quinquennat".
 
Le candidat avait aussi, tweet à l'appui, assuré qu'en cas de victoire à la présidentielle, il y aurait "un ministère plein et entier des Droits des Femmes".
 
Une promesse déjà loin, quelque jours seulement après son élection. Ce mercredi, Alexis Kohler, le secrétaire général de l'Élysée, a annoncé les noms des 22 membres du gouvernement d'Édouard Philippe.
 
En fin de liste, Marlène Schiappa est nommée au poste de secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes. Un simple secrétariat d'État donc et non un ministère "plein et entier". Un changement qui n'a pas échappé aux internautes.
 
Autre problème soulevé sur les réseaux sociaux, le gouvernement est certes paritaire, cependant l'absence de femmes en charge des ministères d'État ou de la plupart des ministères régaliens hérisse.
 
Les associations féministes avaient alerté le nouveau chef de l'État au lendemain de son élection et après la nomination du Premier ministre qu'elles seraient vigilantes sur la défense des droits des femmes durant son quinquennat.
 
Les associations Osez le Féminisme et les effronté-e-s avaient exprimé leurs inquiétudes quant à la personnalité et au parcours d'Édouard Philippe lors de la nomination à Matignon, estimant que l'égalité entre les femmes et les hommes ne semblait "pas une priorité" pour lui.
 
Enfin, dans une lettre ouverte publiée vendredi dernier, associations, collectifs, fondations, institutions et universitaires engagés pour l'égalité femmes-hommes avaient appelé à une mobilisation de "moyens conséquents" dédiée à ce combat. "L'égalité femmes-hommes ne sera réelle qu'avec une forte volonté politique et les moyens nécessaires à sa mise en oeuvre", écrivaient-ils avant de demander un budget conséquent afin de "faire progresser significativement la société vers une égalité réelle".
 
La ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes sous la présidence de François Hollande, Laurence Rossignol, a salué l'arrivée de Marlène Schiappa à ce poste.

Et allez, on trouve des polémiques le jour où  le gouvernement vient d'être dévoilé... Faut arrêter un peu... Il y aurait eu un ou deux ministères de plus, on aurait gueulé tout autant...

Ce ministère aura peut être lieu après les Législatives...

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article