Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Un candidat pose en travesti, il perd son investiture EELV

Thierry Schaffauser était pressenti pour devenir le suppléant EELV aux législatives dans le 17e arrondissement de Paris.
 
Mais il a été désinvesti in extremis par les écologistes, quand ils ont découvert l'affiche de campagne du duo qu'il forme avec Douchka Markovic... où il apparaît travesti en femme.
 
Maquillé, coiffé d'une perruque auburn et vêtu d'une robe longue, Thierry Schaffauser pose à côté de sa colistière Douchka Markovic, avec un chien dans les bras.
 
Dans son tweet, il explique: "Avec Douchka Markovic, candidatES EELV pour la circo 75-17 à Paris. Défense des animaux, autodétermination de genre, droit des minorités !"
 
Selon le candidat suppléant, le binôme qu'il forme avec Mme Markovic avait été "validé" lors d’une assemblée générale locale du parti en octobre. Bien avant la prise de vue, le 6 mai dernier.
 
Selon Marianne, Douchka Markovic s'était amusée de ce choix, et n'avait fait, à l’époque, aucune difficulté pour poser aux côtés d’un Thierry Schaffauser travesti.
 
Mais l'affiche aurait toutefois déclenché un psychodrame chez les écologistes, qui se sont divisés.
 
Depuis, Douchka Markovi, qui a tenté d'empêcher son colistier de la publier sur Twitter, assure qu'elle ne l'a jamais validée.
 
Sur son compte Twitter, elle publie un recadrage ferme et envoie un mail aux cadres d’EELV pour demander à ce que Thierry Schaffauser ne soit plus son suppléant.
 
Thierry Schaffauser ne comprend pas: selon lui, l'affiche avait été validée par EELV - comme en témoignent les consignes précises reçues le jour de la prise de vue, pour être en conformité avec les règles officielles.
 
Chez EELV, on assure désormais que la photographie était "juste un truc pour s’amuser, Thierry aime bien jouer avec les codes et les provocations", explique Sandra Regol, porte-parole d’EELV. La photo n'aurait jamais dû être publiée, encore moins présentée comme une "affiche de campagne".
 
Le turbulent suppléant a été désinvesti ce week-end par la commission électorale des écologistes, et selon lui, il serait en voie d'exclusion du parti - ce qu'EELV dément.
 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article