Azerty modifié ou Bépo, l'Afnor veut votre avis sur le prochain clavier français - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Azerty modifié ou Bépo, l'Afnor veut votre avis sur le prochain clavier français

L'Association française de normalisation demande leur avis aux internautes sur deux claviers qui pourraient remplacer celui que nous utilisons tous actuellement.
 
Si vous utilisez un clavier à longueur de journée, vous devez pester à chaque fois que vous devez taper un point, un arobase et, vous vous demandez encore comment on obtient une majuscule accentuée. Eh bien cela va peut-être changer.
 
L'Association française de normalisation (Afnor) vient d’ouvrir une enquête publique, jusqu'au 9 juillet 2017, pour que chacun puisse apporter des commentaires à son projet d'amélioration du clavier français « azerty » et donner son avis sur une option « bépo » moins conventionnelle.
 
L’Afnor avait été chargée fin 2015 par le ministère de la Culture de réfléchir à une révision du clavier français permettant notamment de taper plus facilement les caractères spéciaux courants. L'objectif était « de répondre aux besoins dactylographiques de notre temps en augmentant les possibilités d'écriture, pour permettre à chacun d'écrire selon ses préférences et selon les règles qu'il s'impose », a-t-elle rappelé dans un communiqué.
 
Pour ce faire, l’association a réfléchi avec des fabricants d'ordinateurs, des éditeurs de logiciels, l'Imprimerie nationale, des linguistes et des spécialistes des affections de la main. Résultat, deux options ont émergé.
 
La première est un clavier « azerty » amélioré, sur lequel les lettres et les chiffres ne changent pas de place, contrairement à d'autres signes tels que certaines voyelles accentuées, l'arobase ou les accolades. Les majuscules accentuées sont aussi rendues possibles et les guillemets français moins durs à trouver, tandis que le point devient accessible sans passer par la touche majuscule.
 
L'autre proposition est un clavier « bépo » dans lequel l'arrangement des touches est basé sur une étude statistique de la langue française. Les lettres les plus fréquentes sont placées au milieu, ainsi que la virgule, afin de limiter les efforts et donc la fatigue musculaire.
 
L’Afnor invite donc tous les utilisateurs qui le souhaitent à donner leur avis sur ces propositions sur son site. « Tout le monde ou presque utilise un clavier aujourd'hui, donc nous nous attendons à recevoir beaucoup de commentaires, comme en témoignent les échanges sur Twitter autour du mot-dièse #clavierfrançais », a commenté Philippe Magnabosco, le chef du projet à l'Afnor, dans le communiqué. Reste que le fait de devoir s'enregistrer et de fournir leurs commentaires dans un tableau selon des règles prédéfinies en découragera peut-être certains.
 
Chaque participant sera ensuite convié à une réunion de dépouillement le 12 juillet à Paris pour soutenir sa proposition, a précisé l'Association. Une nouvelle norme devra ensuite être validée en septembre. Cette dernière pourra être adoptée ou non, car elle ne sera pas contraignante, par les fabricants ou mentionnée dans des appels d'offres.

Stupide...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article