Mardi 11 juillet à 20h55 sur France 3 : "La Grande soirée des Chorégies d'Orange" - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Mardi 11 juillet à 20h55 sur France 3 : "La Grande soirée des Chorégies d'Orange"

Mardi 11 juillet à 20h55 sur France 3 : "La Grande soirée des Chorégies d'Orange"
Mardi 11 juillet à 20h55, France 3 diffusera "La Grande soirée des Chorégies d'Orange".
 
France 3 se met en mode lyrique en célébrant, dans le cadre des Chorégies d’Orange, l’opéra en trois actes de Guiseppe Verdi : Rigoletto, servi somptueusement par les voix de Leo Nucci et Nadine Sierra. Avec, en préambule de cette soirée musicale, un Concert des étoiles dédié au ténor Luciano Pavarotti. Une saison superbement opératique, menée par Natalie Dessay dans le cadre enchanteur du Théâtre antique d’Orange.
 
A 20h55 LE CONCERT DES ÉTOILES – PAVAROTTI 
 
Le Concert des étoiles rend hommage à l’une des plus grandes voix du XXe siècle, Luciano Pavarotti, qui, tout au long de son immense carrière, contribua à promouvoir l’art lyrique. Les meilleurs chanteurs d’opéra, Joseph Calleja, Andrea Bocelli, Jean-François Borras…, interprètent quelques œuvres qui ont rendu célèbre le ténor italien, comme La donna è mobile. Des extraits de concerts mémorables du ténor agrémentent aussi ce moment de grâce.
 
Le 6 septembre 2007 à Modène, sa ville natale, s’est éteint à l’âge de 72 ans le grand ténor Luciano Pavarotti. C'était une étoile. Sa voix est reconnaissable dès la première note. Il incarne l’opéra. Il est l’art lyrique. Luciano est parvenu à populariser les grands airs classiques, notamment Verdi et Puccini, mais il n’a jamais craint non plus de s’associer avec d’autres artistes d’univers musicaux différents comme Eric Clapton, Queen, Elton John… Un goût éclectique, de la générosité dans la voix, mais aussi dans le cœur…
 
A 22h20 RIGOLETTO
 
Rigoletto est un opéra en trois actes, composé sur un livret de Francesco Maria Piave, d’après l’œuvre de Victor Hugo Le roi s’amuse. C’est une commande de La Fenice de Venise qui connut un succès énorme en 1851.
Les scènes se déroulent à Mantoue au XVIe siècle. Tout tourne autour de ce père, Rigoletto, bouffon du duc de Mantoue, qui cherche à tout prix à protéger sa fille des perversités du monde des courtisans. Mais, malgré la protection de Rigoletto, Gilda tombe sous le charme du duc, pourtant si inconstant, qui l’enlève. Rigoletto, effondré, entreprend alors de se venger. Le bouffon engage le spadassin Sparafucile pour qu’il tue le duc. Mais c’est Gilda qui recevra le coup fatal. Rigoletto est anéanti, hanté par la malédiction prononcée à son encontre par le comte de Monterone. Un ultime duo réunira le père et la fille, où Gilda demande pardon avant de mourir.
 
Cet opéra accorde une place importante à la psychologie de ses personnages. À travers ce bouffon bossu, Rigoletto apparaît comme une figure très complexe. Tourmenté, raillé par le monde des riches courtisans, il est aussi un père maudit qui, en voulant sauver sa fille, finit par la tuer. Sur le plan vocal, Rigoletto nécessite une très grande puissance dramatique et expressive. Le génie musical de Verdi éclate dans cet opéra, dont le grand air, La donna è mobile, est connu dans le monde entier. Le souffle épique de son orchestration et la force communicative de ses chœurs, ainsi que les duos exceptionnels entre Gilda et Rigoletto, font de cette œuvre un opéra magistral.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article