Selon une lanceuse d'alerte, les hypermarchés doivent à l'Etat 418 milliards d'euros pour la seule région PACA - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Selon une lanceuse d'alerte, les hypermarchés doivent à l'Etat 418 milliards d'euros pour la seule région PACA

Les hypermarchés devraient 418 milliards d'euros à l'Etat, et ce pour la seule région PACA ! C'est la conclusion d'une lanceuse d'alerte dont "Envoyé spécial" vous raconte le 25 mai 2017 l'histoire et le combat. Depuis plus de vingt ans, Martine Donnette est en guerre contre les grandes surfaces.
 
A raison de 1 500 euros par mètre carré et par jour d'infraction, les hypermarchés doivent à l'Etat, à titre d'amendes pour extensions illégales… 418 milliards d'euros ! Et ce pour la seule région PACA. Voilà une manne toute trouvée pour le gouvernement, si seulement il se donnait la peine de faire appliquer les lois. Du moins, c'est la conclusion de Martine Donnette. Avec son association de petits commerçants baptisée En toute franchise, cette retraitée de 69 ans ferraille contre les pratiques abusives des grandes surfaces, notamment les irrégularités dans leurs projets d’implantation ou d’extension. "Envoyé spécial" vous raconte, le 25 mai 2017, le combat de cette lanceuse d'alerte.
 
Avec son compagnon, Martine tient depuis plus de dix ans un registre qui compile toutes les infractions constatées par l'association. Un dossier qu'ils n'ont pas manqué d'envoyer à tous les candidats à l'élection présidentielle. Y sont listées les grandes surfaces ouvertes sans aucune autorisation, parfois depuis trente ans. Chaque journée représentant une infraction, c'est ce cumul qui permet d'arriver à cette somme exorbitante de 418 milliards. De Leroy Merlin à Intermarché, en passant par Leclerc et Carrefour, toutes les enseignes de la grande distribution seraient concernées.
 
Dans cet extrait d'"Envoyé spécial", c'est l'enseigne Carrefour et son hypermarché de 8 000 mètres carrés à Châteauneuf-les-Martigues, dans les Bouches-du-Rhône, qui sont dans le viseur de Martine. Depuis 2006, l'association réclame des contrôles de la préfecture, sans succès. Le tribunal administratif a été saisi. Selon elle, la moitié de cette surface est illicite. "Ils ont réalisé 6 470 mètres carrés d'hypermarché alors qu'ils n'avaient l'autorisation que pour 4 500 mètres carrés, et une galerie marchande de 1 800 mètres carrés sans aucune autorisation", affirme la retraitée. Autant de perdu pour les petits commerces du centre-ville, où "plus aucun commerçant ne peut prospérer". Un abus de position dominante, pour Martine Donnette.
 
Extrait de "Martine part en guerre contre les hypermarchés", un reportage diffusé dans "Envoyé spécial" le 25 mai 2017.
 
A la fin de ce reportage, Martine et son compagnon ont appris que le tribunal administratif accédait à leur requête et enjoignait au préfet des Bouches-du-Rhône de faire les contrôles demandés à Châteauneuf-les-Martigues. Une jurisprudence, explique-t-elle.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article