76 policiers blessés lors d'affrontements au G20 de Hambourg - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

76 policiers blessés lors d'affrontements au G20 de Hambourg

76 policiers blessés lors d'affrontements au G20 de Hambourg

Les agents de police épaulés par les forces anti-émeutes ont réussi rétablir l'ordre dans les rues du quartier central de Schanzenviertel à Hambourg très tôt samedi dans la nuit, après des affrontements violents avec les opposants au sommet du G20, à l'issue de la seconde journée de conférence.

 Les heurts ont fait au moins 196 blessés parmi les forces de l'ordre, dont au moins trois hospitalisés. Le bilan côté manifestant n'était pas connu. 70 militants d'extrême gauche ont été arrêtés et 15 emprisonnés.

Le porte-parole de la police d'Hambourg Timo Zill a affirmé avoir été choqué par les émeutes qui ont éclaté en marge du sommet organisé dans la ville portuaire du nord de l'Allemagne. "Nous n'avons jamais connu un tel niveau de haine et de violence", a-t-il affirmé au journal Bild.

Le calme est toutefois revenu rue Schulterblatt, où se situe l'ancien théâtre Rote Flora, centre de la scène d'extrême gauche de la ville. C'est de là que les rassemblements contre la réunion des leaders ont été orchestrés.

Selon certaines informations obtenues par la police, les agitateurs visaient les forces de l'ordre avec des cocktails Molotov, des pierres et d'autres engins.

Ces affrontements sont d’autant plus embarrassants pour les autorités que celles-ci, en amont du sommet, avaient abondamment communiqué sur les moyens mis en œuvre pour assurer la sécurité du G20, en annonçant notamment que 20 000 policiers venus d’Allemagne et même d’Autriche seraient déployés dans la ville. Mardi, trois jours avant le début du sommet, la police avait également annoncé avoir saisi des battes de baseball, des lance-pierres, des masques à gaz, des couteaux et des matraques appartenant à des groupes d’extrême gauche de Hambourg et de la région.

Aujourd'hui, 100.000 personnes sont attendues dans les rues de la ville portuaire pour manifester contre le sommet.

Source JMM

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article