TF1 sur le point d’obtenir une coupure de publicité dans ses journaux - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

TF1 sur le point d’obtenir une coupure de publicité dans ses journaux

La concurrence se mobilise pour empêcher que le CSA entérine une modification de la convention de la chaîne qui pourrait lui rapporter jusqu’à 80 millions d’euros.
 
TF1 serait sur le point d'obtenir l'autorisation de couper ses journaux de 13 heures et 20 heures avec des pages publicitaires et cela n'est pas du goût de ses concurrents, qui estiment, selon Les Echos, que cela permettrait à la première chaîne de générer plusieurs dizaines de millions d'euros de chiffre d'affaires supplémentaires à leur détriment.
 
Dans le cadre du renouvellement de sa convention qui arrive à échéance en fin d'année, la première chaîne française a demandé au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) que soit inscrite l'autorisation d'ouvrir ces nouveaux espaces publicitaires dans ces deux carrefours de grande écoute. Les concurrents du groupe s'inquiètent que le gendarme de l'audiovisuel soit enclin à accéder à cette demande, peut-être dès la réunion plénière de son collège mercredi.
 
« C'est effectivement une demande de TF1, explique un porte-parole du CSA ce jeudi matin. La porte n'a pas été fermée mais aucune décision n'a été prise ». Il se peut que soient demandées des contreparties à la filiale de Bouygues.
 
La loi autorise une chaîne à couper ses journaux avec de la publicité s'ils durent plus de 30 minutes. Mais pour pouvoir le faire, il faut le feu vert du CSA et une modification de la convention de la chaîne de télévision.
 
Selon certaines études d'impact faites par la concurrence, le revenu supplémentaire généré par la chaîne pourrait atteindre 60 à 80 millions d'euros, sur un marché publicitaire télévisuel de 3,2 milliards en France. Mais ce serait potentiellement de la marge gagnée pour TF1 et perdue pour ses concurrents, disent certains d'entre eux. La radio et la presse pourraient être affectées puisqu'elles ont une audience qui se recoupe lorsqu'il s'agit d'information.
 
Selon Les Echos, aucune étude d'impact n'a été faite pour l'heure et les acteurs vivant de la publicité (télévisions, radio, presse écrite) demandent à ce que ce soit le cas, avant que le sujet ne soit tranché.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article