"75,20 € pour des trains en retard et sans clim, merci, Valérie Pécresse !" : sur Twitter, la hausse du prix du Pass Navigo ne passe pas - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

"75,20 € pour des trains en retard et sans clim, merci, Valérie Pécresse !" : sur Twitter, la hausse du prix du Pass Navigo ne passe pas

A partir du 1er août, le prix du Pass Navigo passe à 75,20 euros. Sur Twitter, le hastag #Navigo se place en tête des tendances car les internautes sont loin d'accueillir la nouvelle avec bienveillance. Entre humour grinçant et exaspération, ils taclent quasi unanimement la SNCF et ses retards, mais aussi Valérie Pécresse et ses promesses trahies.
 
Le prix de la carte d'abonnement aux transports franciliens subit sa deuxième augmentation en seulement deux ans. Et ça, les internautes ne l'ont pas oublié. Tout comme la promesse de Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, qui affirmait en 2015 qu'elle ferait tout pour préserver le pouvoir d'achat des franciliens en maintenant le Pass Navigo en dessous de la barre symbolique des 70 euros. Depuis, le Pass a subi une première inflation de 3 euros en 2016 puis une seconde de 2,20 euros aujourd'hui. Résultat, depuis ce matin, votre pass navigo est passé à...75,20 euros. Une somme conséquente, qui n'est pas passée inaperçue sur Twitter (tout comme la promesse de Valérie Pécresse).
 
Comme à son habitude, le réseau social Twitter est le réceptacle de toutes les frustrations des usagers, qui se présentent comme des "pigeons" à qui ont fait payer toujours plus cher, des transports peu modernisés, souvent en retard et bondés.

Cette Pécresse s'en fiche, elle a un chauffeur à sa disposition et gratos le chauffeur... Marre de ces politiques déconnectes de la vie réelle...

C'est bien donc on baisse l'ISF pour faire plaisir aux riches, on baisse les APL pour emmerder les pauvres, et on augmente le transport en commun pour continuer à emmerder les pauvres.

On veut former des cons, on veut former des pauvres, on veut faire plaisir aux riches...

Partager cet article

Repost 1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article