Jeudi 24 août sur France 2 à 20h55, puis chaque samedi à 17h40, Olivier Minne sera au commande du nouveau jeu "Les 5 anneaux d'or" - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Jeudi 24 août sur France 2 à 20h55, puis chaque samedi à 17h40, Olivier Minne sera au commande du nouveau jeu "Les 5 anneaux d'or"

Jeudi 24 août sur France 2 à 20h55, puis chaque samedi à 17h40, Olivier Minne sera au commande du nouveau jeu "Les 5 anneaux d'or"

Jeudi 24 août sur France 2, la chaine diffuse à 20h55 et en avant première avant de voir ce nouveau jeu arriver en quotidienne dès la rentrée, "Les 5 anneaux d'or" présenté par Olivier Minne.

Avant sa diffusion chaque samedi à 17h40, à partir du 26 août, Les 5 Anneaux d'or, le nouveau divertissement présenté par Olivier Minne, a les honneurs du prime. Olivier Minne reçoit à cette occasion des personnalités qui défendront les couleurs d'associations caritatives. Interview du présentateur qui nous en dit plus sur la mécanique de ce jeu de culture générale.
 
Les 5 anneaux d’or est un jeu interactif de culture générale. En quelques mots, pouvez-vous nous en expliquer le concept ?
 
C’est le premier jeu dans lequel les candidats ne répondent pas oralement aux questions, mais physiquement. Ils doivent se déplacer sur un immense écran au sol, devant eux, sur lequel est diffusée une image, et placer un anneau sur la zone où ils pensent que se trouve la bonne réponse. Les questions posées sont à la fois de culture générale, d’observation, de mémoire ou de logique.
 
Qu’est-ce qui fait son originalité ?
 
Outre le fait qu’on ne réponde pas oralement aux questions, plus on avance dans le jeu, plus les gains augmentent, et plus l’anneau avec lequel jouent les candidats diminue en taille. Ce qui ne facilite pas leur tâche puisque leur marge d’erreur va en diminuant. Avec un anneau très large, vous pouvez aisément le placer plus ou moins au centre de l’Italie si la question est « Situez la ville de Rome ». Mais avec un anneau tout petit, il est moins aisé de définir où se trouve l’astragale dans le corps humain. Autre originalité, les téléspectateurs peuvent jouer en même temps que les candidats sur leur smartphone ou tablette. L’appli est connectée en temps réel, et deux gagnants seront récompensés de leurs bonnes réponses à chaque émission.
 
Personnellement, qu’est-ce qui vous plaît dans ce jeu ?
 
L’interaction entre les candidats, entre eux et l’écran sur lequel ils doivent évoluer et trouver la bonne réponse donnent des situations drôles, parfois surprenantes quand l’un d’eux s’allonge à même l’écran pour vérifier la distance qui sépare deux villes ou deux monuments.
 
Le jeu est la version française de Five Golden Rings. Avez-vous regardé le format sur ITV ? Est-ce une source d’inspiration ? Ou, au contraire, préférez-vous vous détacher de la version originale afin de mieux vous approprier le jeu ?
 
Je ne regarde jamais les versions étrangères pour m’inspirer car ce serait un tort de vouloir imiter mes confrères étrangers. Nous n’avons pas la même personnalité, nos cultures sont différentes, il n’y aurait aucun intérêt pour le programme et pour moi à me calquer sur ce qui a été fait. D’autant que dans les versions étrangères, et en particulier celle des Pays-Bas, le jeu a été proposé en prime time. L’animateur était le présentateur de leur 20h et l’option d’animation était davantage solennelle.
 
Vous avez déjà enregistré quelques émissions. Quelles sont vos premières impressions ?
 
Le jeu fonctionne très bien en version plus divertissante, et l’interaction entre les candidats et l’écran donne à l’ensemble quelque chose d’inhabituel.
 
Pour vous, la relation avec le candidat est primordiale et doit être « quasi amicale ». Êtes-vous parvenu à instaurer ce climat convivial qui vous est si cher ? De quelle manière ?
 
Je pense y être arrivé. D’abord parce que je me renseigne toujours avant l’enregistrement sur chacun des candidats qui viennent sur le plateau, ensuite parce que tout au long de l’enregistrement, je m’attache à revenir en permanence vers chacun d’entre eux afin de les faire réagir face à leur réussite ou leur échec et en établissant un lien avec ce qu’est leur vie, leur personnalité, la relation qui les lie à leur binôme. Et puis, sans casser la dramaturgie du programme, j’essaie toujours d’atténuer les moments de trop grand stress ou de déception qui peuvent les handicaper. Mon seul but est de mettre en valeur ce qu’ils ont réussi à réaliser, même s’ils ont échoué rapidement.
 
On vous retrouve également dans Tout le monde a son mot à dire à la rentrée. Quel premier bilan dressez-vous de cette émission ?
 
L’émission s’installe tranquillement. La chaîne donne au programme une nouvelle chance de confirmer cette installation en renouvelant le programme pour septembre. Étant un amoureux de la langue française, je ne peux qu’être heureux de présenter un jeu basé sur l’orthographe, la sémantique, l’étymologie mais aussi sur les jeux de mots et toutes leurs variantes. Il est donc culotté de la part de France 2 de proposer un tel jeu à cet horaire. Nous ne nous connaissions pas avec Sidonie Bonnec mais nous avons trouvé assez rapidement notre vitesse de croisière commune, ce qui est toujours agréable. Nous essayons ensemble avec nos guests qui viennent aider nos deux candidats d’en faire un programme qui soit aussi un divertissement, un moment de convivialité chaque fin d’après-midi.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article