Après 32 jours de coma, Herbert Léonard veut faire son come-back - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Après 32 jours de coma, Herbert Léonard veut faire son come-back

 
Après 2 mois d'hospitalisation et 4 semaines de coma, le chanteur Herbert Léonard, victime en juin d’une infection pulmonaire, a pu rentrer se reposer chez lui. Interviewé par Marc-Olivier Fogiel sur RTL, il a annoncé son intention de revenir sur scène.
 
Le chanteur Herbert Léonard, victime en juin d’une infection pulmonaire, est rentré chez lui après deux mois d’hospitalisation et 32 jours de coma. Il espère maintenant «remonter sur scène», selon des propos accordés à Marc-Olivier Fogiel sur les ondes de RTL, lundi. En voici un extrait. A 72 ans, ce crooner aux paroles parfois suggestives a connu un immense succès au début des années 80 avec «Pour le plaisir», une chanson écrite par Julien Lepers, l’ancien animateur de «Questions pour un champion», qui se vendra à deux millions d’exemplaires. Ce titre résolument hédoniste relança sa carrière, alors en panne, après un grave accident de voiture, et assiéra son image de chanteur apprécié de la gent féminine.
 
Comment allez-vous ?
 
Je n'ai pas récupéré tout à fait ma voix (...) mais je me débrouille pas trop mal pour vous parler ! parce que quand j'ai eu droit à 32 jours de coma ils m'ont fait une trachéotomie, m'ont intubé… tout ça a forcé sur mes cordes vocales, elles ne sont pas coupées, pas abimées mais il faut que je les récupère quand même.
Votre quotidien ?
 
Surtout de la re-musculation, j'ai perdu 11 kg, il n'y a plus du tout de muscles, je ne pouvais plus marcher, il a fallu que l'on me donne des cours pour remarcher (...) maintenant je remarche mais je n'ai pas encore assez de muscles pour être à 100% et je pense que je ne serai plus vraiment jamais plus à 100%.
 
Vous avez le moral ?
 
Ah oui, il faut l'avoir de toute manière. Je me dis que les kinés sont justement là pour qu'on ait le moral, et ils arrivent à me donner le moral.
 
Que s'est-il exactement passé ? On lisait embolie pulmonaire…
 
Non, ça a été le premier diagnostic (...) mais en fait c'était une infection pulmonaire (...). Ça fait 45 ans que je fume, et je voudrais dire à tout le monde d'arrêter de fumer parce que j'ai eu tout ça parce que j'ai beaucoup trop fumé dans ma vie, maintenant évidemment je ne fumerai plus. Il s'est passé que j'ai manqué d'air un soir, que je ne pouvais plus respirer, qu'il n'y avait pas d'autre solution que d'appeler les gendarmes qui ont fait venir le Samu et je me suis retrouvé dans cette unité de réanimation à l'hôpital de Melun où ils ont été obligés de me mettre dans un coma artificiel. Ils ne pensaient pas que ça durerait aussi longtemps (...) Lorsque je me suis réveillé au bout de 32 jours, ma femme et les médecins m'ont dit que pendant ces 32 jours ils avaient failli me perdre 2 fois, mais ils m'ont rattrapé, ils sont formidables. (...) Je suis passé à côté de la mort (...) sortir d'un coma ce n'est pas difficile, c'est me maintenir dans le coma et me maintenir en vie qui est difficile…
 
Remonter sur scène, vous l'imaginez ?
 
Absolument, je ne vais pas abandonner maintenant, mais d'abord il faut que je retrouve ma voix. Dès que j'ai de nouveau la voix qu'il faut je remonterai sur scène, ça c'est sûr.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article