Après avoir été pris pour un homme pendant plus de 130 ans, des chercheurs découvrent que ce puissant chef guerrier viking était en fait... une guerrière - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Après avoir été pris pour un homme pendant plus de 130 ans, des chercheurs découvrent que ce puissant chef guerrier viking était en fait... une guerrière

Le « guerrier » de Birka était en fait… une guerrière ! Depuis plus de 130 ans, historiens et archéologues supposaient que les restes d'un grand chef guerrier viking retrouvé dans un tombeau en Suède appartenaient à un homme. Mais grâce à de nouveaux tests ADN effectués sur les ossements, on en sait un peu plus sur son identité. Et les tests sont formels : ce personnage militaire de haut rang était en fait une femme !
 
Si les archéologues étaient partis du principe que le défunt personnage était de sexe masculin, c'est parce qu'il avait été enterré avec une impressionnante panoplie de guerre : une épée, une hache, une lance, des flèches perforantes spécialement conçues pour transpercer les armures, un couteau de guerre, deux boucliers, ainsi que deux chevaux.
 
Ces attributs étant considérés comme « masculins », il ne leur est pas venu à l'esprit que le tombeau pouvait en fait appartenir… à une femme.
 
« L'image du guerrier comme étant un individu de sexe exclusivement masculin, dans une société très virile et patriarcale, a été renforcée par les préjugés contemporains. C'est pourquoi le sexe de cet individu était tenu pour acquis », ont expliqué les chercheurs dans la revue spécialisée American Journal of Physical Anthropology.
 
Les restes de la guerrière avaient été découverts dans les années 1880, mais son ADN n'avait pas été analysé jusqu’à aujourd'hui. En plus d'un conséquent attirail de guerre, d'autres objets symboliques se trouvaient à ses côtés, et notamment une sorte de jeu de table guerrier qui laissent à penser qu'il s'agissait d'une grande stratège, ou tout au moins d'un personnage militaire très influent.
 
« À côté de la panoplie complète de guerre qui se trouvait avec elle, se trouvait une sorte de jeu de réflexion qui était utilisé pour essayer des tactiques et des stratégies de bataille, ce qui indique qu'il s'agissait vraisemblablement d'un puissant chef de guerre. Elle n'a pas seulement pris part à des batailles : elle les a aussi probablement dirigées et planifiées, » explique Charlotte Hedenstierna-Jonson, archéologue de l'Université suédoise d'Uppsala, au journal scandinave The Local.
 
Alors, Lagertha a-t-elle vraiment existé, et si oui, ressemblait-elle au personnage badass incarné par Katheryn Winnick dans la série Vikings ? Depuis longtemps, la question de la place des femmes au cœur de la société viking divise les historiens. En effet, beaucoup de zones d'ombre demeurent dans notre compréhension actuelle du fonctionnement social des sociétés préchrétiennes de Scandinavie. De nombreux témoignages s'appuient sur des sources secondaires, des bribes de légendes nordiques, des récits mythologiques, ou encore des témoignages datant du moyen âge, soit longtemps après l'ère païenne. Les historiens en sont donc parfois réduits à interpréter les découvertes archéologiques, et à tenter de reconstituer la réalité à partir de fragments découverts ici et là, autant dire que bon nombre de certitudes peuvent aisément être bousculées
 
On trouve, cependant, de nombreux rapports de femmes guerrières dans les légendes scandinaves : ainsi, les Valkyries, ces femmes guerrières vivant parmi les dieux, sont des personnages prépondérants de la mythologie nordique. De même, dans les anciens récits, on parle également des skjaldmö ,de fameuses femmes guerrières armées de boucliers (le personnage de Lagertha de la série Vikings est d'ailleurs inspiré de l'histoire d'une légendaire skjaldmö).
 
Certains historiens avancent l'hypothèse que ces légendes sont basées sur une participation active des femmes (ou tout du moins de certaines femmes) dans les actes guerriers et militaires. D'autres voient davantage l'existence des femmes guerrières comme étant relativement marginale et exceptionnelle, la société Viking s'articulant sur un modèle patriarcal orienté autour de l'agriculture, dans laquelle la femme était la maîtresse et la gardienne du foyer.
 
Quoi qu'il en soit, la guerrière de Birka n'a probablement pas fini de faire parler d'elle…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article