beIN Sports espère garder la Ligue 1, mais pas à n'importe quel prix - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

beIN Sports espère garder la Ligue 1, mais pas à n'importe quel prix

Le bouquet de chaînes sportives BeIN Sports France espère conserver les droits de diffusion de la Ligue 1 de football après 2020 mais pas à n'importe quel prix, a indiqué son président Yousef al-Obaidly, au Figaro. "C'est le droit le plus important (...) Le foot français reste au coeur de notre stratégie et nous espérons conserver ces droits. Mais nous verrons à quelles conditions", indique le responsable dans une interview publiée vendredi. BeIN Sports, qui détient avec Canal+ les droits de diffusion de la Ligue 1 en France jusqu'en 2020 pour une enveloppe annuelle de 748,5 millions d'euros (avec la L2, ndlr), débourse 186,5 millions d'euros par an pour ces droits dont il est également le distributeur exclusif à l'international. Mais la Ligue de Football Professionnel (LFP) doit remettre en jeu ces droits au cours d'un appel d'offres qui devrait être extrêmement disputé, face notamment à Canal+ et SFR. "Bien sûr nous préférerions que la LFP lance son appel d'offres le plus tard possible. Car sinon cela va créer une incertitude chez les abonnés", a-t-il noté.

"Le marché est devenu plus compliqué avec l'arrivée de SFR qui a alloué d'importants montants financiers provenant de ses activités télécoms dans les médias et les contenus sportifs", concède-t-il. "Nous sommes préparés à cette compétition mais nous devons aussi être rationnels dans notre manière de participer aux enchères", d'autant que BeIN Sports ne propose pas son offre de façon autonome mais dépend des accords avec les opérateurs télécoms.

Interrogé sur la possibilité de relancer son projet d'alliance avec Canal+, qui avait été refusé en 2016 par l'Autorité de la concurrence, il a précisé que BeIN Sports avait abandonné cette idée. BeIN Sports, qui a bousculé le marché de la TV payante en France à son arrivée en 2012 revendique 3,5 millions d'abonnés en France. Le groupe qui a bénéficié d'un apport financier massif du Qatar, et cumule des pertes de 1,2 milliard d'euros depuis ses débuts en France ,"est très près d'atteindre l'équilibre financier", a précisé Yousef al-Obaidly.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article