EN DIRECT - Ouragans : Irma rétrogradé en tempête tropicale - "L'Etat a pris en charge l'évacuation des personnes les plus fragiles" (Edouard Philippe) - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

EN DIRECT - Ouragans : Irma rétrogradé en tempête tropicale - "L'Etat a pris en charge l'évacuation des personnes les plus fragiles" (Edouard Philippe)

EN DIRECT - Ouragans : Irma rétrogradé en tempête tropicale - "L'Etat a pris en charge l'évacuation des personnes les plus fragiles" (Edouard Philippe)

16h28: Edouard Philippe, le Premier ministre français, s'exprime au cours d'une conférence de presse :

"L'Etat a pris en charge l'évacuation des personnes les plus fragiles."

"Demain, un centre de soins sous tente de grande capacité sera mis en place dans le stade de Marigot", à Saint-Martin.

"Sur les 21 écoles primaires à Saint-Martin, trois sont entières mais endommagées."

"Un bloc opératoire et un bloc obstétrique fonctionnent" à Saint-Martin.

"A Saint-Martin, 18 écoles devront être reconstruites."

Edouard Philippe espère une reprise des cours "à la rentrée des vacances de la Toussaint."

"Je comprends la fatigue" des habitants des îles touchées par Irma.

"Le délai de 10 jours [pour les assurances] qui accompagne la publication de l'état d'urgence sera levé."

Un délégué interministériel sera nommé pour coordonner la reconstruction de Saint-Martin et Saint-Barthélémy.

15h40: A l'aéroport de Saint-Martin Grand Case, les dégâts sont limités, mais il est toutefois trop tôt pour déterminer la date de la reprise du trafic commercial, a indiqué le gestionnaire de l'aéroport.

"L'aéroport reste en bon état malgré la 'disparition' de la clôture, les dégâts sur le balisage, la 'disparition' de la station météo et la destruction des vitres de la vigie", a expliqué à l'AFP Jérôme Arnaud, directeur général adjoint de la société Edeis.

10h30: Edouard Philippe a dénoncé aujourd'hui "une polémique politicienne" alimentée par des responsables "alléchés par la souffrance", en réponse aux critiques sur la réaction de l'Etat à l'ouragan Irma et à ses conséquences à Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

"Au-delà des polémiques auxquelles un certain nombre de gens sont abonnés - j'ai parfois le sentiment qu'alléchés par la souffrance, ils bondissent sur l'opportunité d'une polémique politicienne -, ce qui va se jouer, c'est l'expression d'une très grande solidarité à destination de nos concitoyens, qui pour beaucoup d'entre eux ont tout perdu", a déclaré le premier ministre lors d'un déplacement dans les Deux-Sèvres.

10h05: Les ouragans Irma, qui frappe la Floride depuis dimanche et Harvey, qui a provoqué des inondations catastrophiques au Texas, vont coûter 290 milliards de dollars, ou 1,5 point de pourcentage du PIB des Etats-Unis, selon le service de météorologie privé Accuweather.

"Les estimations des dégâts provoqués par Irma devraient s'élever à environ 100 milliards de dollars, ce qui en fait l'un des ouragans les plus coûteux de tous les temps", a affirmé le PDG et fondateur d'Accuweather, Joel N. Myers. Selon lui, cela correspond à un demi point de pourcentage de l'économie américaine.

08h31: Irma vient d'être rétrogradé en force 1 sur 5 après son passage sur Miami.

07h47: L'ouragan Irma est susceptible d'être rétrogradé en tempête tropicale dès aujourd'hui, entre le nord de la Floride et le sud de la Géorgie, a annoncé hier soir le Centre américain des ouragans (NHC). L'ouragan de catégorie 2 sur l'échelle de Saffir-Simpson se situe à 80 km au sud-est de Tampa, en Floride.

07h20: A peine rentré à la Maison Blanche après un week-end à Camp David, le président américain Donald Trump a déclaré l'état de catastrophe naturelle pour la Floride. La décision permet de débloquer des moyens supplémentaires pour secourir cette péninsule à l'extrémité sud-est des Etats-Unis. Donald Trump, qui s'est tenu régulièrement informé de l'évolution de la situation, a également annoncé qu'il se rendrait "très vite" en Floride.

06h52: Miami a été assaillie par des vents et une pluie très intenses, inondant plusieurs rues. Au moins deux grues ont été partiellement emportées par la force de la tempête. Le quartier de Brickell sur le bord de mer est en partie inondé "par la marée qui passe au-dessus des digues", a témoigné à l'AFP Steven Schlacknam, un artiste de 51 ans. Les résidents doivent également craindre les tornades.

Environ trois millions de foyers et entreprises en Floride étaient plongés dans le noir, selon la compagnie Florida Power and Light, qui a annoncé avoir "arrêté en toute sécurité" l'un des deux réacteurs nucléaires de sa centrale de Turkey Point, à la pointe sud-est de la péninsule.

L'aéroport international de Miami a été fermé et ne devrait reprendre qu'un service limité à partir de mardi. Les secours étaient compliqués par la force du vent, la pluie et la tombée de la nuit. Des couvre-feux ont été décrétés dans plusieurs municipalités, notamment pour éviter les pillages, comme dans les Keys.

06h23: Accompagné de vents encore violents, jusqu'à 155 km/h, l'ouragan remonte la côte ouest de la Floride à 22 km/h en direction du nord à 03h00 GMT, menaçant notamment la grande ville de Tampa après avoir battu le sud-ouest de la péninsule. "Irma devrait tourner vers le nord-nord-ouest dans la nuit", indique le Centre américain des ouragans (NHC).

06h00: Soufflant de brutales rafales de vents, calculées à 215 km/h, Irma s'est d'abord abattu dimanche matin sur l'archipel des Keys. Alors classé en catégorie 4, sur une échelle de 5, l'ouragan a dévoré bateaux et maisons abandonnés par les habitants de ce chapelet d'îles au large de la Floride continentale. Repassé au-dessus de l'océan, il a frappé de nouveau la Floride dans l'après-midi (19h35 GMT), cette fois à Marco Island, sur la côte ouest, avec des vents de 185 km/h (catégorie 3), puis a été rétrogradé en catégorie 2.

"Irma apportera des vents et des marées de tempête potentiellement meurtrières sur les Keys ainsi qu'une vaste partie du centre et de l'ouest de la Floride ce soir et lundi", a mis en garde le NHC. Il devrait redevenir plus tard lundi une tempête tropicale. Après avoir dévasté plusieurs îles des Caraïbes et fait 27 morts dans cette région, le bilan d'Irma s'est encore alourdi en Floride avec trois victimes, tuées dans des accidents de la route samedi et dimanche matin.

.

Dimanche 10 septembre

19h38 : Emmanuel Macron se rendra sur l'île de Saint-Martin mardi matin.

19h37: L'ouragan Irma a fait ses premières victimes dans le sud et l'ouest de la Floride avec trois personnes tuées dans un accident de voitures visiblement provoqués par les vents puissants et les pluies intenses. Une policière a été tuée dimanche dans une collision frontale près de la ville de Sarasota, sur la côte ouest de la Floride.

L'autre conducteur a également été tué, a indiqué à l'AFP le shérif du comté de Hardey, Arnold Lanier. Un autre conducteur a également été tué samedi près de Key West, sur l'archipel des Keys, le premier territoire de Floride frappé par Irma.

18h46: La police annonce un premier bilan de 3 morts en Floride 

16h58: Une grue s'effondre sur un immeuble à Miami alors que l'ouragan n'est pas encore là. Pas de blessés.

16h15: Le coeur de l'ouragan Irma a frappé de plein fouet dimanche l'archipel des Keys dans le sud de la Floride, apportant des vents de 215km/h et une mer déchaînée. L'oeil se trouvait dimanche à 16h aux alentours des îles de Big Pine Key et de Cudjoe Key et devrait se diriger vers la côte ouest de la Floride, selon le NHC avertissant que les vagues pourraient dépasser 4,6 mètres. Alors que les habitants de Miami évacuent la ville depuis vendredi, c'est finalement Tampa qui risque d'être davantage touchée.

13h38: Invité ce dimanche de l’émission Le Grand Jury (LCI- LE FIGARO- RTL) le député LR des Alpes-Maritimes Éric Ciotti a mené une charge sévère contre la gestion de la crise qui succède au passage de l’ouragan Irma, à Saint-Barthélemy et Saint-Martin :

« Il y a une défaillance de l’État à Saint-Martin et Saint Barthélemy, car le phénomène était attendu. Il y aujourd’hui, on le constate, un défaut d’anticipation. On aurait pu par exemple mieux positionner les forces de sécurité civile, les militaires, pour assurer la sécurité. Ces forces n’arrivent qu’aujourd’hui. Alors que l’on voit qu’aux USA, parce que les choses ont été anticipées, les personnes ont pu être évacuées », relève le député.

13h00: Radio France va lancer une radio d'urgence, "Urgence Info Îles du Nord" pour les populations de Saint-Martin, dans un premier temps, et de Saint-Barthélemy, dans un deuxième temps. Cette radio d'urgence va notamment diffuser des messages à destination des populations sur la météo, la sécurité, la distribution des rations alimentaires et de l'eau, l'état des réseaux.

12h58: Irma vient d'arriver sur les Keys selon les annonces faites par les chaînes de télé américaines.

11h28: Vers 06H00 GMT dimanche, l'ouragan à nouveau classé en catégorie 4 tournoyait à environ 115 km au sud/sud-est de Key West dans l'archipel des Keys, menaçant la Floride vers laquelle il se dirigeait lentement avec des vents allant jusqu'à 210 km/h, selon le Centre national des ouragans (NHC) américain. L'oeil d'Irma devrait traverser les Lower Keys quelques heures après puis se diriger "près ou le long" de la côte ouest de la Floride, selon le NHC avertissant que les vagues pourraient dépasser 4,6 mètres, suffisamment pour recouvrir une maison. Des centaines de milliers d'habitants de la Floride s'étaient réfugiés dans des abris ou avaient pris la route pour fuir vers le nord. Au total, 6,3 millions d'habitants - plus du quart de la population - du "Sunshine State" ont eu l'ordre d'évacuer.

08h12: A l'approche des Keys, Irma vient de se renforcer et de passer en catégorie 4 avec des vents de plus de 220 km/h.

L'ouragan Irma est, comme le craignaient les services météorologiques, repassé dimanche en catégorie 4 sur l'échelle de puissance Saffir-Simpson à l'approche des côtes de Floride.
La gigantesque dépression se trouve désormais à 115 km au sud-sud-est de Key West, localité touristique à la pointe de l'archipel des Keys, au sud de la péninsule de Floride. Ses vents sont en moyenne de 210 km/h.

07h23: En prévision, 6,3 millions d'habitants ont reçu ordre d'évacuer, soit le quart de la population de la Floride, contre 5,6 millions vendredi soir, selon les autorités. "C'est une tempête d'une énorme puissance destructrice et je demande à tous ceux qui se trouvent sur le passage de la tempête de suivre TOUTES les consignes des responsables du gouvernement", a tweeté le président américain Donald Trump. Il passe le week-end dans la résidence présidentielle de Camp David, d'où il avait également suivi les ravages de l'ouragan Harvey il y a deux semaines.

"Le président et son cabinet (...) sont régulièrement informés" de l'avancée d'Irma et de José, puissant ouragan de catégorie 4 qui suit dans le même sillage, a expliqué un responsable de la Maison Blanche. Avec leur faible altitude, les îles des Keys sont particulièrement vulnérables à la montée des eaux.

05h47: Avec des rafales à 260 km/h au moment de l'impact, Irma est le premier ouragan d'une telle force à toucher directement Cuba depuis 1932. Des vagues de sept mètres ont été enregistrées sur la côte nord par le service cubain de météorologie et La Havane, où vivent deux millions d'habitants, a été placée en "alerte" cyclonique face au risque d'inondations.

Après avoir atteint la catégorie 5, la plus élevée, Irma était relégué en catégorie 3 avec des pointes de vents à 205 km/h à 21H00 GMT. Mais l'ouragan devrait "se renforcer en chemin vers le sud de la Floride" et l'archipel américain des Keys qu'il doit frapper dès "dimanche matin", selon le NHC.

05h02: Saint-Martin et Saint-Barthélemy, dévastées par le cyclone Irma, ont vu avec soulagement l'ouragan José passer samedi plus loin que prévu de ces deux îles antillaises, où la population meurtrie ne cache pas son exaspération face à l'action de l'Etat. Le centre de José, ouragan de niveau 4 sur une échelle de 5, est passé à environ 135 km de Saint-Barthélemy et 125 km de Saint-Martin, qui avaient été placées en vigilance maximale violette, synonyme de confinement total pour les habitants.

Toutes les liaisons aériennes et maritimes avec les deux îles ont été interrompues le temps du passage de l'ouragan. "Du fait d'un passage plus lointain que prévu, les effets en cours sur le territoire sont nettement moins marqués", a fait savoir Météo-France, avec des vents soufflant en moyenne à 35/40 km/h et de 60 à 80 km/h en rafales. Les deux îles ont été épargnées, d'après les journalistes de l'AFP sur place. "Il n'y a même plus un nuage", selon l'une d'elle confinée à Saint-Martin, qui a été détruite à 95% par Irma.

Source JMM

Marre des politiques qui s'en prennent au gouvernement dans cette situation où eux aussi auraient mal géré la situation...

Complètement d'accord avec Edouard Philippe.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article