EN DIRECT - Une barrière s'effondre au stade d'Amiens - Bilan dimanche matin : 29 blessés dont 5 graves - Un enquête judiciaire ouverte - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

EN DIRECT - Une barrière s'effondre au stade d'Amiens - Bilan dimanche matin : 29 blessés dont 5 graves - Un enquête judiciaire ouverte

07h00: Le point dimanche matin :

Une enquête pour "blessures involontaires" va devoir déterminer les causes de l'effondrement d'une barrière qui a blessé 29 supporteurs de football de Lille, dont cinq grièvement, samedi soir à Amiens lors du match de Ligue 1 Amiens-Lille. La rencontre comptant pour la 8e journée de L1 avait débuté depuis 16 minutes lorsque, après avoir ouvert le score, le Lillois Fodé Ballo-Touré s'est dirigé vers le kop du Losc.

Les fans nordistes se sont rués comme un seul homme sur le grillage séparant la tribune latérale de la pelouse. Des dizaines d'entre eux se sont alors retrouvés sur le sol, écrasés par leurs camarades. "Ca s'est passé d'un coup. Je ne sais même pas qui avait marqué. D'un coup, ça m'est tombé dessus. Plus de son, plus d'image, et après je suis reparti avec les pompiers", a témoigné Georges Penel, un supporteur lillois de 21 ans, blessé à la jambe et au dos.

Le match a aussitôt été arrêté, définitivement par l'arbitre Thomas Leonard qui a renvoyé les deux formations aux vestiaires. Une scène de confusion a suivi l'effondrement de la barrière, des soigneurs de la Croix-rouge et des pompiers prodiguant les premiers soins aux blessés, devant les CRS sur la pelouse. Selon le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, qui a exprimé sa solidarité avec les victimes, le plan Novi (NOmbreuses VIctimes) a été déclenché.

Selon un bilan communiqué à l'AFP par le CHU d'Amiens, 29 supporteurs ont été blessés - à l'abdomen, au thorax, au crâne... - dont cinq grièvement. Trois mineurs de 17, 16 et 14 ans font partie des victimes.

Parallèlement, une enquête en flagrance pour "blessures involontaires" a été ouverte sous l'autorité du parquet d'Amiens. Elle devra "déterminer pourquoi il y a eu cette rupture", a affirmé à l'AFP le procureur Alexandre de Bosschère. "Nous cherchons à savoir s'il y a eu des manquements particuliers", a-t-il dit, précisant : "nous avons placé des scellés sur le site qui fera l'objet d'une expertise dans les prochains jours".

.

Samedi 30 septembre

22h12: Le point complet :

Vers 20h15, pour célébrer un but, le footballeur lillois Fodé Ballo-Touré s'est dirigé vers les supporteurs du Losc, occupant un coin du stade de la Licorne. Ces derniers se sont alors précipités vers la barrière de leur tribune qui a cédé, entraînant les supporteurs. Ils ont chuté d'environ 1,5 m. D'après le bilan communiqué par la préfecture de la Somme peu avant 22 heures, le mouvement de foule a fait 24 blessés dont quatre graves. «L’expertise des blessés légers n’est pas terminée», a précisé la source préfectorale.

Toutes les personnes touchées ont fini d'être évacuées de la pelouse peu avant 21 heures. Le match ne reprendra pas. "Toutes les conditions de sécurité ne sont pas réunies", a assuré un responsable de la Ligue de football professionnel de football (LFP) au micro de BeIn Sports.

Selon la chaîne BeIn Sports, plusieurs de ces blessés ont été touchés aux cervicales et à la cage thoracique.

Peu après la chute de la barrière, et dans la confusion, des soigneurs de la Croix-rouge et des pompiers ont prodigué les premiers soins aux blessés, devant les CRS sur la pelouse. Des supporters ont été immédiatement évacués. 

21h35: Le bilan de plus en plus lourd: 23 blessés dont 6 graves selon la police.

21h19: Ce que l'on sait de l'effondrement d'une barrière à Amiens :

20 supporters de Lille ont été blessés dont 3 gravement, après qu'une barrière du stade de la Licorne d'Amiens s'est effondrée sous leur poids alors qu'ils célébraient l'ouverture du score de leur équipe, provoquant l'interruption de la rencontre de la 10e journée de Ligue 1. Alors que Fodé Ballo-Touré se dirigeait vers le kop du Losc après son but, les fans nordistes se sont rués comme un seul homme sur le grillage séparant la tribune latérale de la pelouse.

Des dizaines d'entre eux se sont retrouvés sur le sol, écrasés par leurs camarades. Le match a aussitôt été interrompu, à la 16e minute, par l'arbitre Thomas Leonard qui a renvoyé les deux formations aux vestiaires.

Une scène de confusion a alors suivi, des soigneurs de la Croix-rouge et des pompiers prodiguant les premiers soins aux blessés, devant les CRS sur la pelouse. Des supporters ont été évacués sur des civière.

21h13: Les images du moment où la barrière cède :

21h07: Le match est définitivement arrêté.

20h52: 18 blessés dont 3 graves selon France 3, les supporters lillois victimes de l'effondrement de la barrière ont été évacués.

 

20h47: Le site de l'Equipe raconte : "Une scène de confusion a alors suivi, des soigneurs de la Croix-Rouge et des pompiers prodiguant les premiers soins aux blessés devant les CRS sur la pelouse. Des supporters ont été évacués. L'arbitre Thomas Leonard a renvoyé les deux équipes aux vestiaires. Le stade de la Licorne d'Amiens connaît des travaux de rénovation, et la tribune latérale face à celle de l'incident est d'ailleurs fermée pour réfection."

20h46: L'accident s'est produit peu avant 20h30 dans la partie du stade réservée aux supporters du Losc. Des supporters, massés derrière cette rambarde, ont fait une chute de quelques mètres, d'après les images télé. Certains ont été évacués sur des civières.

20h40: Plusieurs supporters ont été évacués sur des civières - Une cellule de crise mise en place.

20h34: Après l'ouverture du score de Touré au quart d'heure de jeu pour Lille, les joueurs du LOSC se sont dirigés vers le parcage visiteur afin de fêter le but avec leurs supporters. C'est à ce moment que la barrière de la tribune a cédé. Les secouristes interviennent en ce moment.

Source JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article