Tabac : le prix du paquet de cigarettes augmentera de 1 euro dès 2018 - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Tabac : le prix du paquet de cigarettes augmentera de 1 euro dès 2018

Les ministères de la Santé et du Budget finalisent le scénario d'augmentation des prix sur trois ans pour amener le prix des cigarettes à 10 euros fin 2020. Après la hausse de 2018, les augmentations seront plus progressives les deux dernières années.
 
Le prix des cigarettes augmentera de 1 euro l’an prochain. Selon plusieurs sources gouvernementales, les ministères de la Santé et du Budget travaillent sur le scénario d’une hausse de la fiscalité du tabac poussant à une augmentation des prix de 1 euro en 2018. Les cigarettes les plus vendues (Marlboro) passeraient de 7 à 8 euros et les moins chères (Lucky Strike) de 6,5 à 7,5 euros.
 
La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, avait déjà annoncé fin août ce souhait qui restait suspendu à la volonté de Bercy. Le ministre de l'Action et des comptes publics, Gérald Darmanin, avait lui assuré que la hausse du prix du paquet de cigarettes de 7 à 10 euros serait réalisée sur trois ans.
 
Les deux ministres travaillent sur une programmation étendue sur trois ans qui sera intégrée au projet de loi de financement de la sécurité sociale présenté le 28 septembre. Les arbitrages seront rendus par le Premier ministre la semaine prochaine. Mais d’ores et déjà, les deux ministères planchent sur un compromis visant à amener le prix du tabac à 10 euros en 2020, mais en douceur…
 
Le ministère du Budget a imposé un rythme moins soutenu pour les deux dernières années. Plutôt que d’augmenter d’un coup les prix de 1 euro en 2019 puis en 2020, ils devraient être lissés par deux hausses de 50 centimes pour chacune de ces deux années. Soit quatre augmentations successives de 0,5 euro sur deux ans.
 
Ce scénario permet de tenir le calendrier sur trois ans pour porter le prix du tabac à 10 euros tout en évitant de multiplier les fortes hausses de 1 euro chaque année. Car la première augmentation prévue pour 2018 va coûter cher à l’État. Les buralistes tablent sur une chute des ventes d'au moins 22% mais qui pourrait aller jusqu'à 25%. Le ministère du Budget juge cette prévision trop sévère. Concernant l’impact fiscal, il chiffre à environ 700 millions d’euros le manque à gagner sur les taxes l’an prochain.
 
Cette perte pourrait être compensée par la progression plus douce prévue en 2019 et 2020 : quatre petites hausses de 50 centimes, plus faciles à absorber pour les fumeurs. Surtout, ces faibles variations de prix permettront à l'Etat de gagner des recettes fiscales et de rattraper celles perdues en 2018. C’est pour cette raison que le ministère du Budget préfère programmer les évolutions de prix pour anticiper les recettes fiscales sur plusieurs années.
 
En 2003, lors du plan Cancer de Jacques Chirac, le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin avait augmenté déjà les prix de 40% en deux fois sur deux ans contre a priori cinq fois sur trois ans pour le gouvernement d’Édouard Philippe. Cette fois, le lissage sera d’autant plus net que les hausses de 50 centimes ne représenteront plus que 7% du prix, le paquet alors 7 euros. Reste à savoir quelle part des ventes seront détournées vers l’étranger où les prix resteront moins chers. Les buralistes estiment que ce marché transfrontaliers passera de 25% à 35%.

Le mieux serait d'arrêter la vente des cigarettes...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article