Très malade, le gagnant de l'Eurovision 2017, Salvador Sobral, arrête temporairement sa carrière - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Très malade, le gagnant de l'Eurovision 2017, Salvador Sobral, arrête temporairement sa carrière

Le chanteur portugais a annoncé dans une vidéo qu’il donnerait un dernier concert ce vendredi avant de se retirer «temporairement» de la scène pour des raisons de santé…
 
« Ce n’est un secret pour personne, j’ai une santé fragile. Je vais devoir me soigner et pour cela il faut que je me retire quelque temps de la scène », a annoncé, en substance, Salvador Sobral dans une vidéo postée sur YouTube.
 
Le chanteur de 27 ans qui, ce printemps, a offert au Portugal sa première victoire à l’Eurovision précise qu’il donnera un dernier concert ce vendredi, à Estoril avant d’entamer sa pause qu’il espère « temporaire ».
 
« Je reviendrai bientôt », assène-t-il, notamment en réponse à certains médias qui ont avancé qu’il ne lui resterait plus que « trois mois à vivre ».
 
Selon la presse portugaise, Salvador Sobral souffrirait de sévères problèmes cardiaques, ce que le chanteur n’a jamais confirmé, préférant ne pas répondre en détail aux questions sur la pathologie dont il est atteint.
 
En mai, il était arrivé une semaine après les autres candidats à Kiev (Ukraine) où se tenait le concours Eurovision. Sa sœur avait obtenu l’autorisation des organisateurs de le remplacer lors des premières répétitions. Le 13 mai, avec sa chanson Amar Pelos Dois, Salvador Sobral s’était imposé devant le candidat de la Bulgarie, en glanant 758 points.
 
Le prochain concours de l’Eurovision se déroulera en mai 2018 à Lisbonne (Portugal). La tradition veut que le gagnant de l’édition précédente se produise lors de la finale et remette le trophée au nouveau gagnant. La présence de Salavador Sobral serait donc bon signe.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article