Dimanche 29 octobre à 23h05, sur M6 : "Enquête Exclusive - Roissy CDG : Un aéroport sous très haute surveillance" - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Dimanche 29 octobre à 23h05, sur M6 : "Enquête Exclusive - Roissy CDG : Un aéroport sous très haute surveillance"

Dimanche 29 octobre à 23h05, sur M6 : "Enquête Exclusive - Roissy CDG : Un aéroport sous très haute surveillance"

Dimanche 29 octobre à 23h05, Bernard de La Villardière sera aux commandes d'un nouveau numéro d'"Enquête Exclusive" sur M6 sur le thème "Roissy CDG : Un aéroport sous très haute surveillance".

C'est le plus grand aéroport de France : 65 millions de passagers par an, 315 destinations à travers le monde, 500 000 mouvements d'avions en 2016. Plateforme aérienne et commerciale, Roissy-Charles de Gaulle abrite plus de 700 entreprises, qui emploient 85 000 salariés, et voit circuler chaque jour des centaines de milliers de tonnes de marchandises.

Synonyme de rêve et de voyage, l'aéroport est aussi un endroit propice aux arnaques, aux vols et aux trafics en tout genre.

Pour y faire face, de nombreuses unités spécialisées. Parmi elles, la Police aux Frontières (PAF, 1 600 hommes) qui s'occupe notamment des vols de bagages (3 000 affaires enregistrées en 2016). En civil, ils traquent les pickpockets avec l'objectif de les interpeller en flagrant délit. Ces derniers temps, ils ont repéré des escrocs d'un nouveau genre, qui détroussent ouvertement les voyageurs grâce à un ingénieux scénario... Les hommes de la PAF sont aussi chargés d'enrayer les filières d'immigration clandestines et de pister les personnes interdites de territoire. Ils passent à la loupe chaque arrivée d'avion. Usurpation d'identité, faux documents, voyages déguisés : à Roissy, l'année dernière, 7 000 personnes se sont vues refuser l'entrée sur le sol français.

À Roissy, il y a aussi le très important service des Douanes. Sa mission principale : déceler les importations de produits illégaux. Contrefaçons, produits de consommation interdits, passeurs de drogue, importations illégales d'oeuvres d'art ou d'animaux exotiques protégés… Nous avons suivi les agents des douanes de Roissy qui, chaque jour, repèrent des passeurs de drogue dans le flot des milliers de voyageurs. Leur spécialité : la cocaïne qui atterrit à l'aéroport, en provenance directe des pays producteurs. Les passeurs, ou mules, utilisent des techniques de plus en plus sophistiquées pour cacher la drogue. Malgré cela, depuis le début de l'année, la douane a déjà saisi 350 kilos de cocaïne pour une valeur marchande de cinq millions d'euros.

L'aéroport, c'est également la porte d'entrée du courrier international sur notre territoire. Les douaniers du tri postal sont confrontés à un nouveau phénomène : l'explosion de la vente en ligne de produits stupéfiants. Grâce à une technique de reconnaissance imparable, ils ont réussi, l'année dernière, à mettre la main sur 400 kilos de drogue (cocaïne, herbe, MDMA, LSD, amphétamines diverses…) pour une valeur de 4 millions d'euros.

Embarquement immédiat dans les coulisses de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle.

A 0h20, l'émission proposera "Bagages volés : Panique à l'aéroport".

Chaque année, 30 millions de bagages disparaissent dans les aéroports du monde entier. Si la plupart sont récupérés et acheminés en moins de 48 heures à leurs propriétaires, beaucoup ne sont jamais retrouvés, ou délestés de leurs objets de valeur.

À Roissy Charles-de-Gaulle, l'aéroport le plus fréquenté de France, le vol de bagages est en constante augmentation (+20% par rapport à 2015). Les policiers de la brigade « Vol à la tire », une unité spéciale créée pour lutter contre ce fléau, redoublent de vigilance à l'approche de l'été. D'autant que les malfaiteurs sont de plus en plus adroits et inventifs. Et désormais, les policiers doivent même faire face à des bandes organisées venues d'Amérique du Sud.

De véritables experts du vol de bagages qui ont rôdé leurs techniques dans tous les aéroports de la planète.

Mais à l'aéroport, les vols sont également commis par les employés eux-mêmes. Un ancien bagagiste, qui s'est « servi » dans les bagages des voyageurs pendant plus de 15 ans, nous montre comment repérer les valises contenant des objets de valeur et comment les ouvrir en toute discrétion.

Depuis quelques mois, les escrocs ont trouvé une méthode encore plus simple : Le passe-partout des douanes américaines, un jeu de clés qui peut ouvrir des centaines de millions de bagages, a été piraté par un jeune hacker français. L'adolescent a créé de parfaites répliques en 3D de ce trousseau aujourd'hui vendu quelques euros sur Internet.

Plus de 300 millions de cadenas de valises sont désormais bons pour la poubelle. Qui est ce hacker ? Comment s'y est-il pris ? Nous l'avons retrouvé.

Enfin, à Roissy Charles-de-Gaulle, il n'y a pas que les bagages qui intéressent les voleurs.

La zone de fret, où transitent les marchandises, est également un lieu sensible. Parfums, sacs et chaussures de grande marque, high-tech… Ces vols coûtent chaque année un milliard d'euros à l'industrie du luxe.

Nous avons pu, enfin, suivre en exclusivité les hommes de la Section de recherche de la Gendarmerie du Transport Aérien, du début de leur enquête jusqu'au démantèlement d'une équipe de voleurs chevronnés, tous employés d'une… entreprise de fret.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article