Jean Lassalle accusé d'agression sexuelle par une ancienne attachée parlementaire - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Jean Lassalle accusé d'agression sexuelle par une ancienne attachée parlementaire

Jean Lassalle accusé d'agression sexuelle par une ancienne attachée parlementaire
Désormais directrice de la communication du Parti communiste français, Julia Castanier affirme que le député des Pyrénées-Atlantiques lui a "mis la main aux fesses".
 
"Je me dirigeais vers l'hémicycle, j'ai croisé monsieur Lassalle. Je suis grande, il est grand, je lui ai souri, j'ai senti une main aux fesses et il est parti". À l'époque, en 2010, Julia Castanier est attachée parlementaire. C'est par le biais du hashtag BalanceTonPorc sur Twitter qu'elle a dénoncé ce geste inapproprié.
 
Actuellement directrice de la communication du Parti communiste français, elle est revenue sur cet épisode douloureux pour RTL. "Ça m'a choqué donc j'ai été un peu saisie. D'un seul coup votre corps se raidit et l'instant d'après c'est passé. J'en ai parlé à des amis et cela a été mon exutoire à ce moment-là", confie-t-elle. "Je me disais : 'Mon Dieu c'est bien le cliché de la main aux fesses à une petite attachée'".
 
Si elle avoue avoir "minimisé" l'acte présumé, estimant que ce n'est pas "le geste le plus grave qu'un homme puisse faire à une femme", Julia Castanier poursuit : "Ça reste quand même une agression sexuelle".
 
De son côté, l'actuel député des Pyrénées-Atlantiques et ex-candidat à la présidentielle a contesté les faits auprès du journal Sud Ouest. "Je ne connais pas cette dame. Je ne me souviens pas de cet épisode. Je suis quelqu’un de truculent, de tactile, mais je sais faire la différence entre une main sur un bras que je reconnais poser aussi bien sur les hommes que sur les femmes et une main au cul (sic), je m’en souviendrais !".
 
L'élu a pu bénéficier du soutien de sa collaboratrice. Dans les colonnes du quotidien régional, elle confirme : "Oui, il est très tactile et cela peut choquer ceux qui ne sont pas du Sud-Ouest. Cela ressemble à du lynchage", a-t-elle estimé.
 
Depuis le témoignage de Julia Castanier, d'autres femmes sont sorties du silence et ont dénoncé les agissements du député auprès de Mediapart. L'ancienne députée socialiste Karine Berger a ainsi parlé de la "drague lourde" de Jean Lassalle, qu'elle qualifie de député "le plus gluant". Une journaliste affirme quant à elle que l'ex-candidat à la présidentielle a "essayé de l'embrasser" dans un ascenseur.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article