Le Figaro littéraire, supplément hebdomadaire du Figaro, fête ses 70 ans en publiant 70 articles sur les livres "clefs" de ces dernières années - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le Figaro littéraire, supplément hebdomadaire du Figaro, fête ses 70 ans en publiant 70 articles sur les livres "clefs" de ces dernières années

Le Figaro littéraire, supplément hebdomadaire du Figaro, fête ses 70 ans en publiant 70 articles sur les livres "clefs" de ces dernières années

Journal sur la littérature autant que journal d'écrivains, le Figaro littéraire, supplément hebdomadaire du Figaro, fête ses 70 ans. A cette occasion, Le Figaro va publier, jusqu'au 18 octobre, 70 articles (ou extraits d'articles) sur des livres importants publiés dans son supplément littéraire de 1947 à 2017. Dès jeudi, les lecteurs du Figaro littéraire ont ainsi pu découvrir la chronique rédigée le 1er juin 1954 par François Mauriac à propos de "Bonjour tristesse" de Françoise Sagan. Voici un livre, estime Mauriac, membre de l'Académie française et prix Nobel de littérature en 1952, écrit "par un charmant petit monstre de dix-huit ans". "Le mérite littéraire (de +Bonjour tristesse+) éclate dès la première page et ce n'est pas discutable", affirme l'Académicien qui déplore cependant ce "dévergondage de l'adolescence féminine, plaie d'une époque où les plaies ne se comptent plus".

Au sein du Figaro littéraire, François Mauriac était entouré d'André Gide, Paul Claudel, Georges Duhamel, Francis Carco, Léon-Paul Fargue, Julien Green.... Bernard Pivot, l'actuel président de l'Académie Goncourt, y tint une chronique. Parmi les plumes du Figaro littéraire, il y aura J.M.G. Le Clézio (avant son Nobel) mais aussi Frédéric Beigbeder, Éric Neuhoff, Patrick Grainville, Alice Ferney sans oublier évidemment Jean d'Ormesson. Dirigé aujourd'hui par Étienne de Montety, le Figaro littéraire a également eu à sa tête Jean-Marie Rouart ou Angelo Rinaldi. D'ici le 18 octobre, il sera possible de vérifier ce que pensait l'ironique Renaud Matignon d'Amélie Nothomb ou le féroce Angelo Rinaldi de Michel Houellebecq.

Le Figaro littéraire a également convié 70 écrivains dont Leïla Slimani, Amélie Nothomb, Erik Orsenna ou encore Delphine de Vigan à rédiger un "cadavre exquis" à la manière des surréalistes. Chaque écrivain pourra s'inspirer de la page précédente pour rédiger son propre texte. Les internautes suivront cette aventure par l'intermédiaire de vidéos postés sur le site du Figaro. Les meilleurs extraits de ce "cadavre exquis" seront dévoilés dans une double page du Figaro littéraire daté 19 octobre.

Source JMM

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article