MAURANE : "France GALL, je l'ai toujours trouvée étrange" - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

MAURANE : "France GALL, je l'ai toujours trouvée étrange"

A l'occasion des 40 ans de "Starmania", l'opéra-rock de Michel BERGER et de Luc PLAMONDON, créé en 1978, "L'aventure Starmania", un livre illustré retraçant la genèse et les secrets d'un triomphe légendaire, sort ce vendredi en librairies, aux éditions Hors-Collection. L'auteur, François ALQUIER, revient à base d'interviews exclusives, d'anecdotes ou de documents iconographiques inédits, sur ce spectacle culte qui a marqué plusieurs générations, grâce à différentes versions toutes couronnées de succès. Car "Starmania", ce sont aussi des talents révélés grâce à l'opéra-rock : si France GALL et Diane DUFRESNE étaient déjà très connues du grand public, Daniel BALAVOINE et Fabienne THIBEAULT, eux, débutaient leur carrière, en 1978. MAURANE et Renaud HANTSON en 1988, ou Isabelle BOULAY et Frank SHERBOURNE en 1993.
 
Par ailleurs, cet ouvrage collector est préfacé par MAURANE, qui a incarné Marie-Jeanne la chanteuse automate, entre 1988 et 1989, reprenant ainsi le rôle créé par Fabienne THIBEAULT dix ans plus tôt. La chanteuse revient notamment sur cet épisode durant lequel l'épuisement et le stress ont pris le dessus sur la raison. Un soir, alors que le public l'attend sur scène, elle ne vient pas. "C'était une époque où je faisais trop de choses en même temps. Je venais de signer chez Polydor (ndlr : après ses années Saravah), et quand je sortais du théâtre, vers minuit, j'allais en studio jusqu'à 5 heures du matin. Pour "Starmania", on faisait de la promo vers 9 heures. Du coup, je ne dormais plus. Epuisée, neurasthénique, je n'arrivais plus à suivre .../... Finalement, on m'a envoyée chez une psychiatre mandatée par l'assureur qui a pris ma tension. J'avais 7. Elle m'a dit : "Ce n'est pas dans deux semaines que vous devez arrêter, c'est tout de suite"".
 
MAURANE, qui aura longtemps culpabilisé, se livre pour la première fois : "Même si je n'y pouvais rien, j'avais conscience des implications liées à mon abandon. Je pensais aux autres artistes, aux producteurs, que je mettais en danger sur les plans artistiques et financiers, mais j'allais trop mal. Michel BERGER m'a téléphoné. Il restait doux avec moi, même si je le sentais très triste, il s'est montré compréhensif. En revanche, et alors que la troupe entière soutient MAURANE, qui avait prévenue la production qu'elle était épuisée et qu'elle souhaitait se faire remplacer, ne lui en tenant pas rigueur, la chanteuse a reçu "un message affreusement dur de France GALL : "Personne ne te pardonnera. Ce que tu as fait est très grave". Je m'en souviendrai, de ce coup de téléphone de France. Ça ne m'empêche pas de l'admirer sur le plan artistique, mais je n'ai jamais réussi à la cerner sur le plan humain. C'est quelqu'un que j'ai toujours trouvé étrange" poursuit l'interprète de "Ça casse".
 
"L'aventure Starmania" met donc en lumière un certain nombre d'informations jusqu'alors inconnues du grand public. Saviez-vous par exemple que "Starmania" est né alors que Michel BERGER écrivait un album concept inspiré de la vie de Patty HEARST, fille d'un magnat de la presse américaine enlevée par une bande d'activistes d'extrême gauche ? Que le choix de Daniel BALAVOINE n'a pas tout de suite convaincu, Luc PLAMONDON le trouvant trop enveloppé pour le personnage de Johnny Rockfort, que David HALLYDAY et Tom NOVEMBRE avait été pressentis pour le casting de la seconde version du spectacle en 1988, que France GALL avait détesté la mise en scène de Lewis FUREY en 1993, au point d'interdire à ses enfants d'aller le voir ? Que Cindy LAUPER a fait réécrire une vingtaine de fois "The World Is Stone" en 1992 (initialement intitulée "Home"), avant de l'enregistrer (pour la version anglaise, "Tycoon") ? Que France GALL s'est opposée à la sortie d'un songbook initié par l'éditeur Laurent BALANDRAS, et validé par Luc PLAMONDON, "car elle souhaitait en publier un elle-même" ? Ce qu'au final, elle ne fera pas. Ou encore qu'une version caribéenne a vu le jour il y a dix ans, appuyée par Luc PLAMONDON ?
 
Alors que France GALL déclarait il y a deux ans vouloir remonter "Starmania", on sait à présent que le retour de l'opéra-rock est prévu à Paris en septembre 2018. "Pour réaliser le casting, Luc PLAMONDON souhaite mélanger vedettes et inconnus. Cette nouvelle production devrait intégrer les toutes dernières technologies, et donnera naissance à un long-métrage. L'auteur du livret souhaite un spectacle grandiose comme on n'en a jamais vu en France" confie François ALQUIER, l'auteur de "L'aventure Starmania".

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article