Nicolas Hulot restera-t-il au gouvernement ? La réponse en décembre - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Nicolas Hulot restera-t-il au gouvernement ? La réponse en décembre

Au micro de France Inter, ce jeudi matin, Nicolas Hulot a été interrogé sur la perspective d'un éventuel départ du gouvernement dans le cas où les médiateurs disaient oui à la construction de l'aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Le ministre de la Transition écologique est resté évasif, demandant à Léa Salamé de lui reposer la question en décembre.
 
Le chantier est immense et risque de susciter la colère de milliers de Français. Invité ce jeudi 12 au matin au micro de France Inter, Nicolas Hulot est revenu sur de nombreux sujets d'actualité, et notamment sur le dossier de Notre-Dame-des-Landes. Fervent opposant à la construction d'un aéroport, le ministre de la Transition écologique et solidaire a été interrogée par Léa Salamé sur la perspective d'un éventuel départ dans le cas où le gouvernement décidait d'aller jusqu'au bout de son projet.
 
"Je ne vais pas m'exprimer sur Notre-Dame-des-Landes, je vais encore me faire engueuler, parce qu'on va me dire: +Tu n'es pas neutre+", a-t-il commencé par dire. Et d'ajouter : "On connaît ma position. Chaque chose en son temps. D'ici fin-décembre, j'ai tellement de choses à faire. Puis, croyez-moi, j'assumerai mes responsabilités quand la décision sera prise".
 
Laissant donc planer le doute, le ministre a déclaré qu'il fera le bilan en temps voulu. "En décembre (date à laquelle les médiateurs nommés par le gouvernement donneront leurs conclusions, NDLR), reposez-moi la question", a-t-il lancé précisant qu'il se sentait pour le moment "très utile" au sein de l'équipe d'Emmanuel Macron.
 
Pour rappel, selon un sondage les Echos publié le 8 octobre dernier, Nicolas Hulot est le personnage politique qui arrive premier en termes d’image positive devant Alain Juppé, Jean-Yves Le Drian et Jean-Luc Mélenchon. De plus, selon les conclusions d'un autre sondage, publié le 5 octobre dernier et mené par YouGov, 50% des Français le considèrent comme la "caution écologique" du gouvernement. Toutefois, près de la moitié des Français (49%) pensent qu'il n’est pas en mesure d’imposer ses vues auprès du président de la République.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article