François Ruffin : "Notre combat, ce n'est pas Macron, c'est la résignation" - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

François Ruffin : "Notre combat, ce n'est pas Macron, c'est la résignation"

François Ruffin : "Notre combat, ce n'est pas Macron, c'est la résignation"
François Ruffin, député France insoumise, était l'invité de Nicolas Demorand ce matin à 8h20. Il répondait aux questions des auditeurs à partir de 8h40 sur France Inter.
 
L'entreprise Whirlpool s'ajoute à la longue liste des multinationales accusées d'évasion fiscale dans les "Paradise Papers". Quelle est la réaction des salariés? Par ailleurs, quelle est la position de la France insoumise quant à la laïcité ?
 
François Ruffin : "Je ne m'attendais pas à ce que les masses se réveillent tout à coup". Pour le député de la France insoumise, le président a actuellement une légitimité mais il constate que le jour où il est venu à Amiens rencontrer les salariés de Whirlpool, "c'était le vide, il n'y avait personne à part les 300 opposants avec qui j'étais".
 
Pour lui, le combat, aujourd'hui, ce n'est pas Macron, mais la résignation. Le dégoût est là, mais comment le transformer ?
 
Scandale après scandale, "il faut aller plus loin que la colère et mener des actions" espère Ruffin. Mais le député reconnaît que les militants ne sont pas assez nombreux notamment à manifester contre la loi travail.
 
"Il faut détourner le regard : des entreprises vers le politique" estime le journaliste de Fakir. Il souhaite qu'on mette en lumière les complicités entre le monde politique et économique.
 
Il y a certes encore de nombreux scandales à dénoncer comme cela a été fait pour les Paradis Papers, "mais l'appel du journaliste Denis Robert, sur les paradis fiscaux, il a été lancé il y a 21 ans... Les politiques doivent se réveiller et se mettre debout".
 
A l'Assemblée, lorsque le député de la France insoumise a dénoncé les pratiques de Sanofi qui engendre un scandale sanitaire et licencie des chercheurs, "Le Premier ministre répond "il ne faut pas critiquer les entreprises françaises qui réussissent".

Source France Inter

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article