Gros lapsus dans Quotidien : Yann Barthès écorche le nom de la secrétaire d'État qui l'a clashé - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Gros lapsus dans Quotidien : Yann Barthès écorche le nom de la secrétaire d'État qui l'a clashé

En voulant répondre à Brune Poirson, la secrétaire d'État qui a gentiment remis Yann Barthès à sa place sur Twitter, le présentateur a malencontreusement écorché son prénom ce vendredi soir dans Quotidien. Qu'il soit révélateur ou malheureux, pas sûr que ce lapsus fasse beaucoup rire la principale concernée.
 
Un énorme lapsus (révélateur ?) tout droit sorti de la bouche de Yann Barthès n'a pas manqué d'amuser toute l'équipe de Quotidien - et le présentateur lui-même - ce vendredi soir ! Alors qu'il prenait quelques minutes pour répondre à Brune Poirson, la secrétaire d'État qui l'a gentiment remis à sa place ce jeudi matin sur twitter, le journaliste a écorché son nom. Il faut croire que de "Brune" à "burne", il n'y avait qu'un pas...
 
Hilarité générale sur le plateau de Quotidien à la seconde même où le mot sort de la bouche de Yann Barthès. Yeux écarquillés, malaise palpable, le journaliste rougit quelque peu tout en se confondant en excuses : "excusez-moi, je ne l'ai pas fait exprès. Je ne l'ai pas fait exprès, excusez-moi. Excusez-moi, je vous promets..." Autour de lui, ses chroniqueurs riront encore quelques secondes avant de réussir à se calmer.
 
Tout avait commencé ce mercredi 8 novembre dans Quotidien. Yann Barthès était revenu sur une conférence de presse ayant eu lieu à l'Élysée où Christophe Castaner et Nicolas Hulot étaient entourés de deux personnes "que personne ne nous a présentées, qu'on dirait des agents du FBI, qui ont servi de plantes vertes pendant une demi-heure, et qui à la fin, sans présentation, partent sans parler". Parce que le présentateur s'était attardé sur la difficulté d'identifier ces deux personnes, l'une d'entre elles, la secrétaire d'État Brune Poirson lui avait répondu sur Twitter dès le lendemain. Ne manquant pas d'humour, la jeune femme avait plus ou moins remis Yann Barthès et son équipe à leur place, leur conseillant de l'inviter pour apprendre à la connaître. Malheureusement pour la secrétaire d'État, en plus d'écorcher son prénom, Yann Barthès nous apprenait ce vendredi soir que l'invitation restée sans réponse avait été lancée... le 23 juin dernier.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article