SHEILA : "Ludo ne s'est pas suicidé, je veux savoir la vérité" - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

SHEILA : "Ludo ne s'est pas suicidé, je veux savoir la vérité"

SHEILA sort du silence dans une longue interview accordée au magazine "Paris Match". Quatre mois après la disparition de son fils Ludovic CHANCEL, survenue le 7 juillet, la chanteuse veut connaître la vérité sur l'origine de son décès. "Ludo ne s'est pas suicidé" affirme-t-elle. "Son dossier médical a révélé que Ludo est mort des suites d'une overdose de cocaïne provoquée par l'absorption massive de cocaïne et de benzodiazépine. Je veux savoir pourquoi Ludo est mort. Je veux savoir qui a payé la cocaïne. J'avais décidé de ne pas parler de ce drame. Il y a eu tellement de choses inventées, déformées, que je me suis enfermée dans le silence. Mais, aujourd'hui, je dois en sortir pour redonner son intégrité à Ludo".
 
Ludovic CHANCEL était une personnalité tourmentée. Il y a douze ans, il se confie dans une autobiographie "Fils de", faisait état de sa descente aux enfers, celle d'un fils qui aura toujours recherché l'amour et l'attention de sa mère. Sombrant dans la drogue après de nombreux échecs sentimentaux, il confie dans son livre s'être prostitué dans le bois de Boulogne, et sur Internet. Et ces aveux n'ont pas arrangé sa relation avec sa mère, au point de finir au tribunal pour des appels malveillants contre SHEILA et son compagnon, le producteur Yves MARTIN. En 2013, cette dernière évoque à son tour au sein de son autobiographie "Danse avec ta vie" sa relation conflictuelle avec son fils ("Mon fils Ludovic est allé raconter que j'étais une femme battue"). "Tout ce que je lui refusais, il se débrouillait toujours pour l'obtenir. Ludo m'en a fait voir des vertes et des pas mûres, ça c'est sûr. Mais c'est mon fils. Qu'on s'engueule ou pas, qu'on soit d'accord ou pas, je l'aime et je l'aimerai toujours. J'ai toujours été celle qui serrait les boulons. Mais parce que j'étais seule et donc la seule à pouvoir le faire. Son père (ndlr : le chanteur RINGO) a été absent tout au long de sa vie. Donc oui j'ai été celle qui l'a empêché de faire tout ce qu'il avait envie de faire. Cela a créé des tensions. Mais dans le fond nous avions une relation fusionnelle".
 
La chanteuse de 71 ans souhaite à présent la vérité sur ce qu'il s'est passé cette fameuse nuit. Une enquête a été ouverte par le parquet pour rechercher les causes de la mort. Sylvie ORTEGA MUNOS, la compagne de Ludovic CHANCEL, et Lucien MAMOU, son ami, ont été entendus mardi 11 juillet dernier par la brigade des stupéfiants, durant trois heures. Les résultats des analyses qui devaient déterminer les causes du décès de Ludovic CHANCEL, n'ont rien donné.
 
SHEILA est révoltée par une photo de son fils prise lors de son overdose : "Quand on voit ça, ce n'est pas quelque chose que l'on efface ou que l'on oublie. Encore aujourd'hui, dans ma tête, dans mon cœur, j'ai la vision de cette photo gravée à vie. Mais comment peut-on faire une photo de mon fils en train de mourir ? C'est intenable, insoutenable, insupportable". Elle a porté plainte pour récupérer ce cliché et "comprendre les circonstances du drame". "Je savais qu'il prenait de la cocaïne depuis quinze ans. Je connaissais mon fils mieux que quiconque et j'ai tout fait pour qu'il s'en sorte. Alors oui, je ne lui donnais plus d'argent, parce que je savais très bien où il finirait. J'ai participé au financement de nombreuses cures pour l'aider à se désintoxiquer. Mais, à l'arrivée, c'est quand même la drogue qui l'a tué. Ludovic était un garçon excessivement gentil. S'il a été entraîné dans cette dérive, c'est parce qu'il était trop naïf et qu'il aimait faire la fête".

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article