EN DIRECT - La "quasi totalité" du corps de Maëlys retrouvée - Les recherches sont terminées, annonce le parquet - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

EN DIRECT - La "quasi totalité" du corps de Maëlys retrouvée - Les recherches sont terminées, annonce le parquet

EN DIRECT - La "quasi totalité" du corps de Maëlys retrouvée - Les recherches sont terminées, annonce le parquet

16h00: La "quasi-totalité" des restes de Maëlys ont été retrouvés aujourd'hui au cours des recherches engagées sur les indications du principal suspect, Nordahl Lelandais, a annoncé le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat.

"La quasi-totalité du squelette, ainsi que les vêtements et une chaussure" ont été retrouvés à l'endroit où, la veille, le crâne et un os de la petite fille disparue depuis la fin août avaient été découverts, a précisé le procureur, en ajoutant que les opérations de recherche étaient terminées.

14h22: Plusieurs ossements ont été découverts depuis hier sur la zone de recherche, annonce une source proche de l'enquête à BFMTV. "Des analyses vont être effectuées par les hommes de l'IRCGN, l'institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale. Ils devront déterminer si ces restes sont ceux de la petite Maëlys et tenter de comprendre comment elle a trouvé la mort", précisent nos confrères.

09h23: Les recherches viennent de reprendre sur place, selon CNews. Hier, dans la journée, le crane et un os de Maëlys ont été retrouvés.

MERCREDI 14 FEVRIER

18h18: L'avocat de Nordhal Lelandais prend la parole :

"Je viens d'apprendre qu'on a retrouvé le corps de cette petite fille... (Silence) On a vécu une journée éprouvante...

Beaucoup ne comprennent pas le rôle de l'avocat... Pour moi c'est le dossier et rien que le dossier. Le rôle d'un avocat n'est pas d'obtenir des aveux mais d'accompagner son client. Je ne chercherai pas à faire pleurer dans les chaumières, je n'y arriverai pas. Il était en pleurs quand je lui ai dit ce qui était dans le dossier.

C'est pas toujours facile de dire la vérité mais c'est libérateur. C'est pour moi un soulagement de voir que Nordhal Lelandais a dit la vérité. J'ai la conviction qu'il contribuera pleinement à découvrir la vérité. Je suis fier d'assister un homme qui a été traîné dans la boue et qu'on traite de sérial killer. Ses aveux étaient peut-être tardifs, mais c'était son moment."

18h03: Le procureur prend la parole :

"Les restes du corps de l'enfant viennent d'être retrouvés. Les parents savent donc désormais que leur fille est morte et c'est à eux que je pense à cet instant.

Ce soir les parents de Maëlys ne sont plus dans l'ignorance. Ils savent que leur fille est morte, qu'elle a été tuée. Nordahl Lelandais affirme avoir tué Maëlys par accident et a présenté ses excuses aux parents. Il n'a pas donné les détails de la façon dont la fillette a été tuée, il a signalé qu'il voulait d'abord que le corps soit retrouvé.

Nordahl Lelandais a demandé au juge d'instruction de l'entendre aujourd'hui car il avait des révélations à faire et il voulait conduire la justice à l'endroit où il avait déposé le corps de Maëlys. Il l'avait déposée dans la forêt, dans un endroit montagneux, dans le massif de la Chartreuse. Il nous a emmenés près du domicile de ses parents où dit-il il a déposé le corps de Maëlys après la mort de celle-ci.

Il est revenu chercher le corps après être repassé au mariage. Il a mis le corps dans son coffre puis l'a déposé dans un petit ravin, extrêmement reculé. Il nous a fallu la journée pour retrouver l'endroit où il avait dit avoir déposé le corps. Il a fallu faire déneiger la route permettant d'y accéder. Ce soir un crâne et un ossement ont été découverts. Cela a été une journée dense, mais aujourd'hui nous pouvons apporter une triste réponse aux parents."

Maëlys, neuf ans, a disparu dans la nuit du 26 au 27 août lors d'une fête de mariage. Elle reste depuis introuvable. Déjà désigné par un faisceau d'indices, notamment des images de vidéosurveillance, Nordahl Lelandais a rapidement été mis en examen pour "enlèvement et séquestration de mineur", puis pour "meurtre précédé d'un autre crime". Sa défense contestait jusqu'ici la chronologie des faits reprochés. 

16h55: Selon RTL, Nordahl Lelandais a avoué avoir tué "par accident" Maëlys à proximité de son domicile, puis avoir caché le corps. L'homme est ensuite retourné à la fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin. "C'est seulement après qu'il est retourné chercher le corps pour l'enterrer dans un second endroit", précisent nos confrères.

15h51: Le sang découvert dans le coffre de la voiture de Nordahl Lelandais est bien celui de Maëlys (BFMTV).

15h02: Selon les informations du Parisien, Nordahl Lelandais a indiqué où "il se souvient avoir déposé le corps de la petite fille". Nos confrères précisent que les gendarmes fouillent actuellement "un replat sur la commune de Saint-Franc (Savoie)".

L'homme "coopère" avec les enquêteurs. Ce matin, une audition a été organisée à la demande de Nordahl Lelandais.

Dans les prochaines heures, le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat, va organiser une conférence de presse. A l'heure actuelle, l'heure et le lieu de celle-ci n'ont pas été communiqués.

14h46: Selon Franceinfo, Nordahl Lelandais a décidé de parler aux enquêteurs après la découverte de traces de sang dans sa voiture.

14h07: Selon BFMTV, Nordahl Lelandais a indiqué à la justice qu'il allait conduire les enquêteurs sur les lieux où Maëlys a été enterrée. "Les enquêteurs restent toutefois très prudents quant à ces déclarations et leur véracité, puisque les lieux où ils vont procéder à des fouilles sont très difficiles d'accès", précisent nos confrères.

14h07: Selon BFMTV, Nordahl Lelandais a indiqué à la justice qu'il allait conduire les enquêteurs sur les lieux où Maëlys a été enterrée.

14h00: Le point à 14h00 :

Nordahl Lelandais, soupçonné d'avoir tué la petite Maëlys, a été conduit pour la première fois mercredi à Pont-de-Beauvoisin (Isère), lieu de la disparition de la fillette fin août, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

Arrivé sous bonne escorte à la gendarmerie de la commune en fin de matinée, le suspect âgé de 34 ans, écroué depuis septembre, avait été entendu auparavant, pour la deuxième fois, par les juges d'instruction au palais de justice de Grenoble.

Une conférence de presse du procureur de la République de Grenoble Jean-Yves Coquillat doit se tenir dans l'après-midi, a annoncé la gendarmerie, sans plus de précisions sur le lieu ni l'heure de cette intervention.

Après être resté environ une heure à la gendarmerie de Pont-de-Beauvoisin, Nordahl Lelandais, accompagné de M. Coquillat, du procureur adjoint de Grenoble, des juges d'instruction et de son avocat Me Alain Jakubowicz, a été transporté "sur un autre lieu" à la mi-journée, a-t-on ajouté de même source, se refusant à plus de précisions.

Un convoi de sept à huit véhicules de gendarmerie, dont celui de l'identification criminelle, a ensuite été aperçu par un journaliste de l'AFP se dirigeant en direction des Echelles (Savoie) et du lac d'Aiguebelette, déjà sondé à plusieurs reprises à l'automne.

La petite Maëlys a disparu dans la nuit du 26 au 27 août lors d'une fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin. Nordahl Lelandais est également mis en examen et détenu, depuis décembre, pour l'assassinat du caporal Arthur Noyer en Savoie en avril dernier.

13h52: Une source proche de l'enquête a évoqué "une avancée très significative dans l'enquête, un élément capital" au "Dauphiné Libéré". Le suspect a été transporté aux gorges de Chaille, vers le mont Cevoz dans la commune de Saint-Franc. C'est à cet endroit que des recherches s'étaient déroulées plusieurs jours après la disparition de la petite fille.

13h37: Nordahl Lelandais a souhaité se rendre sur les lieux de sa disparition, car "il a des choses à dire et à montrer" (RTL).

13h22: Les enquêteurs pourraient procéder à une reconstitution ou une fouille, peut-on lire sur le site du "Parisien".

13h18: Selon "BFMTV", le suspect Nordahl Lelandais coopère avec les enquêteurs. Il souhaite que la petite fille soit retrouvée. Nordahl Lelandais a été entendu "à sa demande" par les magistrats, d'après nos confrères.

13h07: Nordahl Lelandais est sur les lieux de la disparition de Maëlys. D'importants moyens déployés pour retrouver son corps. Selon "Le Figaro", sont présents sur place le suspect, son avocat, les magistrats, Me Alain Jakubowicz, mais aussi des équipes en identification criminelle, des plongeurs, des gendarmes spécialisés en secours en montagne et des gendarmes du groupement national d'investigations cynophiles avec des chiens spécialisés dans la recherche de restes humains.

13h05: Nordahl Lelandais a été conduit au domicile de ses parents à Domessin en Savoie, où il habitait.

13h04: Le procureur de la République de Grenoble tiendra une conférence de presse cet après-midi.

12h00: Nordahl Lelandais, soupçonné d’avoir tué la petite Maëlys, a été conduit pour la première fois mercredi à Pont-de-Bonvoisin (Isère), lieu de la disparition de la fillette fin août, a-t-on appris de source proche de l’enquête.

Arrivé sous bonne escorte à la gendarmerie de la commune en fin de matinée, le suspect âgé de 34 ans, écroué depuis septembre, avait été entendu auparavant, pour la deuxième fois, par les juges d’instruction au palais de justice de Grenoble, selon des informations de presse. Selon "BFMTV", cet entretien a été rapide.

11h55: Nordahl Lelandais a été impliqué dans d'autres affaires. Il a été mis en examen concernant l'affaire de la disparition du caporal Arthur Noyer. Comme le révèle "Le Figaro", le bornage du suspect et de la victime aux mêmes endroits et la présence d'une Audi, comme dans l'affaire Maëlys, ont éveillé les soupçons des enquêteurs. Un temps soupçonné dans l'affaire de la disparition de Estelle Mouzins, cette thèse a été vérifiée et écartée.

11h45: Maëlys, neuf ans, a disparu dans la nuit 26 au 27 août lors d’une fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin. Elle est depuis introuvable. Nordahl Lelandais a été mis en examen pour enlèvement et séquestration et détention arbitraire de la fillette originaire du Jura. Une mise en examen notamment justifiée par la découverte d’une trace ADN superposée de Maëlys et du suspect sur la commande des phares de sa voiture.

Source JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article