Front national : Le Parlement européen lève l'immunité de Steeve Briois, accusé d'injures publiques - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Front national : Le Parlement européen lève l'immunité de Steeve Briois, accusé d'injures publiques

Le Parlement européen a levé ce mardi l’immunité parlementaire de l’eurodéputé Steeve Briois, secrétaire général du Front national, visé par une plainte pour injures publiques. A l’issue d’un vote à main levée, les députés européens ont majoritairement accepté que soit levée l’immunité parlementaire du député européen français dans ce dossier.
 
Steeve Briois est l’objet d’une plainte pour « injures publiques envers un particulier » portée devant la justice française par un conseiller municipal d’opposition d’Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), dont le responsable FN est maire, a rappelé le Parlement européen. Dans un communiqué, le plaignant indique que « fin 2017, deux ans après les faits, ces commentaires étaient toujours parfaitement visibles sur la page facebook de Steeve Briois ».
 
Il lui est reproché de ne pas avoir supprimé de sa page Facebook des commentaires d’autres personnes considérés comme « injurieux » par ce conseiller municipal opposé à l’installation en décembre 2015 d’une crèche dans le hall de la mairie, installation jugée par ailleurs contraire à la loi sur la laïcité.
 
« La justice française se ridiculise : on demande la levée de mon immunité pour des commentaires sur un Facebook dont je ne suis ni le rédacteur ni le directeur de la publication », a réagi Steeve Briois.
 
« Je vais évidemment gagner ce procès, mais on voit la priorité de la ministre de la Justice qui ferait mieux de s’occuper de l’explosion de l’insécurité dans notre pays », a-t-il poursuivi.

Vas y pleurniche, les gens du FHaine ne savent faire que ça...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article