Grosse tension dans "L'heure des pros" sur CNEWS lorsque Clément Viktorovitch s'oppose à Ivan Rioufol sur l'affaire Mennel : "Vous êtes à ce point-là terrorisé de mes paroles que vous ne voulez pas me laisser finir ?" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Grosse tension dans "L'heure des pros" sur CNEWS lorsque Clément Viktorovitch s'oppose à Ivan Rioufol sur l'affaire Mennel : "Vous êtes à ce point-là terrorisé de mes paroles que vous ne voulez pas me laisser finir ?"

Grosse tension dans "L'heure des pros" sur CNEWS lorsque Clément Viktorovitch s'oppose à Ivan Rioufol sur l'affaire Mennel : "Vous êtes à ce point-là terrorisé de mes paroles que vous ne voulez pas me laisser finir ?"
Grosse tension ce matin sur le plateau de "L'heure des pros" entre les chroniqueurs Clément Viktorovitch, Ivan Rioufol et le présentateur, Pascal Praud sur CNEWS. Ils traitaient du sujet de la candidate de "The Voice" Mennel, au cœur d'une vive polémique après que des messages complotistes publiés par la jeune femme après l'attentat de Nice aient refait surface. Cette nuit, elle a annoncé sa décision de quitter le télé-crochet.
 
Et la nouvelle a visiblement passionné les chroniqueurs de Pascal Praud. Pas du tout sur la même longueur d'onde que son collègue qui estime que de chanter avec un voile est un acte politique, Clément Viktorovitch l'accuse de multiplier les amalgames. Il rappelle que le voile est avant tout un objet religieux et qu'on ne peut pas savoir s'il y avait une volonté politique derrière cela.
 
Mais, pour qu'il puisse étayer son idée, il a dû s'énerver, crier voire même vociférer car Ivan Rioufol ne pouvait s'empêcher de lui couper la parole. "Mais c'est incroyable, je n'ai pas pu terminer une phrase Ivan Rioufol ! Vous êtes à ce point-là terrorisé de mes paroles que vous ne voulez pas me laisser finir ?", a demandé le chroniqueur, hors de lui. "Je suis indigné de votre endormissement!", lui a répliqué son collègue.
 
Une situation compliquée à gérer pour Pascal Praud, qui a essayé, tant bien que mal, d'appeler au calme en hurlant sur le plateau... Ce qui n'a pas marché. "Est-ce que vous allez me laisser terminer une phrase ? En fait, vous piétinez la liberté d'expression", a estimé Clément Viktorovitch.

Clément Viktorovitch, complètement d'accord avec lui... Le voile n'est pas le sujet, ce n'est pas le voile qui indique qu'on est pour les terroristes... Faut arrêter les amalgames... Même si j'avoue que les signes religieux devraient rester dans la sphère privée car on est dans une république laïque...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article