Johnny CLEGG reporte sa venue en France pour suivre un traitement prolongé contre son cancer - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Johnny CLEGG reporte sa venue en France pour suivre un traitement prolongé contre son cancer

Johnny CLEGG reporte sa venue en France pour suivre un traitement prolongé contre son cancer
Cette année, Johnny CLEGG devait entamer sa dernière tournée baptisée "Final Journey World Tour". Un "dernier voyage" qui devait le conduire aux quatre coins de la planète, de la France aux États-Unis en passant par le Royaume-Uni. A 64 ans, l'artiste sud-africain a en effet décidé de mettre un terme à sa carrière. En cause, son état de santé, un cancer contre lequel il se bat depuis trois ans. Malheureusement, devant entreprendre un nouveau traitement sur une période prolongée, le chanteur ne sera pas en mesure de se déplacer cet été et de présenter ses concerts en France, notamment le 5 juillet prochain, sur le festival Pause Guitare. "Celui-ci est donc reporté de quelques mois et Johnny espère retrouver son public français le plus rapidement possible" déclare Luc GAURICHON, son tourneur chez Caramba Productions. "La tournée d'adieu de Johnny CLEGG étant reportée, nous n'aurons pas l'honneur de le voir sur le festival. Dans quelques jours, nous serons en mesure de vous dire quel artiste ouvrira la soirée du 5 juillet avec Bernard LAVILLIERS et SANTANA" précise le festival albigeois dans un communiqué officiel.
 
Dans les années 80, il était surnommé le Zoulou blanc. Johnny CLEGG a aligné les tubes de "Scatterlings Of Africa", à "Asimbonanga", en passant par "I Call Your Name". Conscient d'avoir "eu une carrière gratifiante à bien des égards" et d'avoir réussi "à rassembler des gens grâce à des chansons", ce qu'il a récemment confié à l'AFP, Johnny CLEGG a un dernier rêve : "Je veux offrir à mes fans une sorte de conclusion, leur dire que le voyage que j'ai commencé quand j'avais 14 ans touche aujourd'hui à sa fin". Le cancer pousse cet artiste profondément engagé vers la sortie. "Mes spectacles sont très physiques, avec beaucoup de danses, et exigent que je sois fort, alors je voudrais faire mes adieux tant que j'en suis encore capable" a en effet confié celui qui a toujours affiché son soutien à Nelson MANDELA.
 
En 1988, la France découvre son opus "Third World Child" (le premier avec son groupe SAVUKA), qui squatte la première place du Top Albums durant quatorze semaines, dont quarante-quatre dans le Top 10, autant dire qu'aujourd'hui rares sont les artistes a réaliser une telle performance, même s'il est vrai qu'en trente ans le marché du disque a considérablement évolué. Le suivant "Shadow Man" sera, lui aussi, n°1 ; quant au troisième en 1990 "Cruel Crazy Beautiful World", il atteindra la troisième place. Des tubes comme s'il en pleuvait : "Scatterlings Of Africa" (Top 8 en 1987), "Asimbonanga" (Top 2 en 1988), "I Call Your Name" (Top 10 en 1988)... A l'époque, RENAUD. lui dédie même une chanson "Jonathan", sur son album "Putain de camion", et plus récemment Florence FORESTI lui rend hommage dans son spectacle "Mother Fucker", en évoquant avec humour ses souvenirs d'adolescence.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article