Les victimes de l'attentat de Nice "choquées" par les messages de la candidate de "The Voice" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Les victimes de l'attentat de Nice "choquées" par les messages de la candidate de "The Voice"

Après avoir charmé les jurés et téléspectateurs de "The Voice", le télé-crochet de TF1, Mennel Ibtissem est au cœur de la controverse.
 
En cause ? Des tweets et posts Facebook de la jeune chanteuse, postés après les attentats de Nice et de Saint-Etienne-du-Rouvray et exhumés par des internautes.
 
Le message le plus polémique ? Sans doute celui suggérant une thèse complotiste au sujet de l'attentat du 14-Juillet sur la promenade des Anglais.
 
Un message qui a "choqué" les victimes de l'attentat. Via un communiqué de presse, l'association "Promenade des anges : 14 juillet 2016" a condamné les propos tenus à l'époque par Mennel Ibtissem : "Il est inacceptable de mettre en doute ce que nous avons vécu. Nous étions terrorisés, affectés dans nos chairs et/ou ayant perdu nos proches."
 
"Au nom de toutes les victimes d'attentats", l'association en appelle "à la responsabilité de TF1 afin de donner une suite exemplaire à ces propos."
 
Le diffuseur, que Nice-Matin a contacté lundi après-midi, était toujours mutique sur la polémique 24 heures plus tard. La société de production de l'émission, elle, restait injoignable.
 
La candidate, qui avait également écrit au lendemain de l'égorgement du père Hamel que "les vrais terroristes, c'est notre gouvernement", a en revanche tenté de désamorcer le scandale en postant une mise au point sur les réseaux sociaux.
 
"On me prête des intentions qui ne sont pas les miennes et qui ne reflètent aucunement ma pensée", se défend l'étudiante de 25 ans, qui se destine à l'enseignement de la langue anglaise. "Je suis née à Besançon, j’aime la France, j’aime mon pays. Je condamne bien évidemment avec la plus grande fermeté le terrorisme. C’était la raison de ma colère. Comment imaginer défendre l’indéfendable !"

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article