Dans le cadre du Festival d'Avignon, France 2 diffusera la pièce de théâtre "Thyeste", le mardi 10 juillet à 23h15 - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Dans le cadre du Festival d'Avignon, France 2 diffusera la pièce de théâtre "Thyeste", le mardi 10 juillet à 23h15

Dans le cadre du Festival d'Avignon, France 2 diffusera la pièce de théâtre "Thyeste", le mardi 10 juillet à 23h15

Le mardi 10 juillet à 23h15, France 2 proposera une pièce de théâtre à l'occasion du Festival d'Avignon "Thyeste" de Sénèque.

La soirée sera présentée par Leïla Kaddour.

 
Dans le cadre du Festival d'Avignon depuis la Cour d'honneur du Palais des papes, France 2 diffusera en léger différé « Thyeste » de Sénèque.
 
L’histoire :
 
Les deux frères, Atrée et Thyeste, se disputèrent le trône d’Argos. Jupiter avait établi que le roi serait celui qui aurait dans ses étables un bélier à la toison d’or. Atrée, l’aîné, serait monté sur le trône si Thyeste n’avait séduit la femme d’Atrée afin qu’elle volât pour lui le bélier dans les étables de son mari. Jupiter furieux en voyant Thyeste l’emporter ordonna au Soleil de faire demi-tour afin de dénoncer par ce signe le tricheur. Atrée reprit le pouvoir et exila son frère.
 
C’est ici que se place la vengeance d’Atrée, le sujet du Thyeste.
 
« Aujourd’hui,
À cause de lui et de ses machinations
J’ai tout perdu de l’héritage paternel
Ma femme est une putain
Mon pouvoir est branlant
Ma légitimité douteuse
Ma maison est malade
Ma descendance suspecte. »
Thyeste
 
Atrée fait revenir son frère à Argos en lui offrant la moitié du trône. Puis il s’empare de ses trois fils et les lui donne à manger dans un banquet.
 
De nouveau, le Soleil fait demi-tour. Voici la tragédie la plus désespérée. Celle qui expose l’humanité face à elle-même et la voit s’entredévorer.
 
Une impasse tragique terrifiante : ni guerre, ni hiérarchie, ni oracle… Une tragédie de la fraternité, qui vient de l’intérieur, et se ressasse elle-même.
 
Une spirale vengeresse qui tourne sur elle-même.
 
Note d’intention de Thomas Jolly, metteur en scène :
 
Au cours des huit années passées près de Shakespeare, j’ai exploré les auteurs dont il s’est inspiré, ou auxquels il a clairement emprunté. Parmi eux, Sénèque que je redécouvre en 2011 dans les traductions de Florence Dupont.
 
La découverte de ce théâtre et du contexte dans lequel il a émergé n’a cessé de me surprendre et de trouver des échos dans mes propres convictions. Il faut comprendre que ce théâtre est spectaculaire.
 
Thyeste est une pièce qu’on pourrait qualifier de fantastique. Les personnages évoluent dans un contexte magique où les éléments, les astres, les bâtiments, les objets, les végétaux, les membres du corps humain, les organes… sont personnifiés.
 
 
Thomas Jolly est né le 1er février 1982 à Rouen. Il commence le théâtre dès ses 11 ans. À l’issue de sa formation à l'École supérieure d’art dramatique du Théâtre national de Bretagne à Rennes dirigée par Stanislas Nordey, il fonde La Piccola Familia avec une partie des comédiens de ses années d’apprentissage. Il met en scène plusieurs pièces.
 
À partir de 2010, il travaille sur la pièce Henry VI de William Shakespeare, un spectacle-fleuve de dix-huit heures le spectacle est donné lors de la 68ème édition du Festival d'Avignon, filmé par la Compagnie des Indes et diffusé sur France 2 et Culturebox. En 2015, il entreprend la création de Richard III, concluant ainsi cette tétralogie shakespearienne, et il reçoit le Prix Jean-Jacques Gautier – SACD et le Molière 2015 de la mise en scène d'un spectacle de Théâtre Public pour Henry VI.
 
En parallèle de ses créations, Thomas Jolly intervient auprès des VIIème et VIIIème promotions de l’École supérieure d’art dramatique du Théâtre national de Bretagne à Rennes. En octobre 2014, il met en scène une version russe d’Arlequin poli par l’amour de Marivaux avec les acteurs du Gogol Center de Moscou.
 
Il met successivement en scène Arlequin poli par l’amour de Marivaux, Le Radeau de la Méduse de Georg Kaiser avec les élèves de l'École supérieure d'art dramatique de Strasbourg et à l'occasion de la 70e édition du Festival d'Avignon, présente avec La Piccola Familia Le Ciel, la Nuit et la Pierre glorieuse, un feuilleton théâtral en plein air retraçant l'histoire du Festival en 16 épisodes et conçoit avec l'auteur Damien Gabriac Les Chroniques du Festival d'Avignon, programme court diffusé sur France Télévisions en juillet 2016.
 
Cette même année, il signe la mise en scène de deux opéras : Eliogabalo de Cavalli à l'Opéra Garnier, et Fantasio d'Offenbach à l'Opéra Comique.
 
Thomas Jolly est artiste associé du Théâtre national de Strasbourg depuis juillet 2016.
 
Création Juillet 2018
 
Auteur : Sénèque.
Metteur en scène :Thomas Jolly.
Comédiens : Damien Avice, Éric Challier, Emeline Frémont,Thomas Jolly, Annie Mercier, Charline Porrone et
Lamya Regragui.
Musiciens : Charlotte Patel, Caroline Pauvert, Emma Lee et Valentin Marinelli.
Chœur d'enfants : La Maîtrise Populaire de l’Opéra Comique, La Maîtrise de l'Opéra Grand Avignon.
 
La pièce sera diffusée sur Culturebox en direct avec France 2.

La soirée se poursuivra avec Les Nuits d'été d'Avignon à partir de 1h35.

1h35 Ezechiel et les bruits de l'OM

2h00 Batards

2h30 La vie des formes

3h05 Il est trop tôt pour un titre

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article