Gilets jaunes : Un commando nocturne de 40 personnes chez la députée de l'Aude Mireille Robert - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Gilets jaunes : Un commando nocturne de 40 personnes chez la députée de l'Aude Mireille Robert

Un commando d'une quarantaine de personnes a pénétré cette nuit dans le domaine viticole où habite l'élue La République en Marche. Pour cette dernière, il y a un lien avec les gilets jaunes.
 
C'est une forme d'action violente qui constitue une première dans le mouvement des "gilets jaunes" : une quarantaine de personnes se sont introduites dans le domaine viticole ou habite la députée LaREM de la 3e circonscription de l'Aude, ce vendredi 23 novembre au soir.
 
"Il était 21 h 30 quand nous avons entendu les chiens aboyer" a témoigné Mireille Robert sur midilibre.fr. Selon elle, une quarantaine de "jeunes gens" ont pénétré à 500 m environ à l'intérieur de la propriété qu'elle occupe avec son mari, viticulteur, près de Limoux.
 
"Ils ont pris des palettes, ils ont commencé à allumer un feu au milieu de la route, et ont demandé à me rencontrer. J'ai suivi les consignes, je suis restée chez moi, j'ai appelé la gendarmerie qui est montée, et voilà. Ils sont partis avant que les gendarmes arrivent. Ils ont été avertis, je pense qu'à Limoux quelqu'un surveillait la gendarmerie, donc c'était quelque chose d'organisé et de prémédité", poursuit la députée, qui raconte qu'elle avait reçu, dans l'après-midi à sa permanence de Limoux le responsable local des "gilets jaunes" avec lequel "ça s'est très bien passé. C'est plutôt quelqu'un de raisonnable et qui souhaite respecter la loi", raconte-t-elle. Mais ce dernier lui aurait indique qu'une partie du mouvement sur Limoux était en train de se "radicaliser".
 
"Il faut savoir que depuis la semaine dernière, sur les pages Facebook de certains gilets jaunes, mon adresse a été divulguée au cas où les gens auraient pas su me trouver, avec déjà des incitations à venir me trouver à mon domicile alors que j'ai une permanence, et que je reçois les gens qui veulent me voir sans aucune difficulté".
 
Mireille Robert a porté plainte auprès de la gendarmerie de Limoux.

Les gens sont de plus en plus fous...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article