Le JT du 20h de TF1 du 27 novembre - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le JT du 20h de TF1 du 27 novembre

Le JT du 20h de TF1 du 27 novembre

Chaque soir, je vous proposerai certains reportages du JT de 20h de TF1 présenté par Gilles Bouleau.

Au programme du journal du 27 novembre.

Ce qu'il faut retenir du discours d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a répondu aux "gilets jaunes" ce mardi. Dans son discours, le chef de l'État dit entendre leur colère. "Ce que je veux faire comprendre aux Français, notamment à tous ceux qui disent en quelque sorte "on entend le président de la République, on entend le gouvernement, ils évoquent la fin du monde et nous on parle de la fin du mois", c'est que nous allons traiter les deux", a-t-il assuré. Retour sur ses principales annonces.

Discours d'Emmanuel Macron : Les "gilets jaunes" déçus

Le discours d'Emmanuel Macron était très attendu par les "gilets jaunes". Selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, ils n'étaient plus que 3 000 à manifester dans tout le pays ce mardi 27 novembre. Qu'ont-ils pensé des annonces du président de la République ? Ont-ils toujours l'intention de manifester samedi 1er décembre ?

Carburants : Comment Emmanuel Macron va limiter la hausse des prix

La proposition d'Emmanuel Macron repose sur une idée simple. Si les cours du pétrole venaient à grimper, les taxes sur les carburants pourraient descendre. Une mesure qui rappelle celle mise en place par Lionel Jospin en 2000 : la TIPP flottante. L'expérience avait coûté 2,7 milliards d'euros à Bercy sur deux ans.

Hausse des taxes sur les carburants : Le gouvernement a-t-il reculé ?

Face aux "gilets jaunes", Emmanuel Macron a concédé ce mardi une modulation des taxes sur les carburants en fonction des prix du baril. Une mesure complètement inattendue. Alors que la veille au Sénat, le gouvernement s'est opposé à un amendement socialiste qui prévoyait de moduler les taxes en fonction des cours du pétrole. L'exécutif a-t-il reculé ? Décryptage en plateau avec notre éditorialiste politique Christophe Jakubyszyn.

Chauffage : Crédit d'impôt étendu

Depuis le début de l'année 2018, la facture des 4,6 millions de foyers qui se chauffent au fioul domestique a augmenté de 90 euros, à cause de la hausse des taxes. Jusque-là, l'État offrait 30% de crédit d'impôts sur le coût de la chaudière seulement. Dès 2019, ce crédit sera élargi pour les ménages modestes au coût de la main d'œuvre. Autre nouveauté, le diagnostic énergétique sera gratuit pour les logements mal isolés.

Électricité : La part du nucléaire ramenée à 50% en 2035

L'une des annonces faites par Emmanuel Macron ce mardi 27 novembre 2018 concerne l'avenir de nos parcs nucléaires. La part de l'atome dans la production de l'électricité devra passer de 75 à 50% d'ici 2035. Après avoir été repoussé plusieurs fois, l'arrêt des deux réacteurs de Fessenheim est finalement programmé pour l'été 2020.

Discours d'Emmanuel Macron : Les réactions des leaders politiques

Les annonces d'Emmanuel Macron étaient très attendues par les responsables politiques de tous bords. Ces derniers avaient presque tous pris fait et cause pour les gilets jaunes. Marine Le Pen, présidente du Rassemblement National, Jean-Luc Mélenchon, président du groupe La France Insoumise à l'Assemblée nationale, et Gilles Le Gendre, président du groupe La République en marche à l'Assemblée nationale, ont donné leur avis sur le discours du chef de l'Etat.

Pouvoir d'achat : Le coup de gueule d'un éleveur

Un éleveur de volailles de Bresse a exprimé son coup de colère. Il s'est adressé directement à Emmanuel Macron sur les réseaux sociaux. À 33 ans, cet agriculteur se sent abandonné. Lors du déjeuner du 11 novembre à l'Élysée, par exemple, les plus grands chefs d'État ont dégusté les fruits de son travail. des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Grand format : Ma vie avec 1 600 euros

La plupart des foyers qui gagnent 1 600 euros par mois ont du mal à s'en sortir, malgré la baisse des cotisations salariales et la revalorisation des salaires. Sandra Maronne, Yannis Salmon et Céline Latour sont trois de nos concitoyens dont le revenu avoisine le salaire médian des employés. Ils ont tous le sentiment de s'appauvrir.

Violences sexuelles : Ouverture d'un portail en ligne

Dans l'Hexagone, les plaintes pour violences sexuelles ont augmenté de 25% depuis le début de l'année 2018. Un portail de signalement a été ouvert pour lutter contre ce fléau. Une quinzaine de policiers s'y relaient jour et nuit pour répondre aux femmes, aux hommes et aux enfants. Un an après la naissance du mouvement #MeToo, la police a compris qu'Internet permet de libérer la parole.

Sénat : Un haut fonctionnaire suspecté de trahison

C'est un récit digne d'un film d'espionnage. Un haut fonctionnaire du Sénat est soupçonné de trahison. L'homme est déjà en garde à vue dans les locaux de la DGSI, depuis dimanche 25 novembre 2018. A-t-il ou non divulgué des informations sensibles à la Corée du Nord ? Dans la soirée de ce mardi 27 novembre 2018, le Sénat a annoncé l'avoir suspendu de ses fonctions, à titre provisoire.

Plastique : Moins de sacs, plus de vrac

Notre pays a produit plus de deux millions de tonnes d'emballages plastiques en 2017. C'est une matière très polluante, qui met plus de quatre siècles à se désagréger dans la nature, mais il existe des solutions. Certains supermarchés ont misé sur le vrac.

Les Restos du cœur : Début de la campagne d'hiver

Pour lutter contre la pauvreté, les restos servent plus de 130 millions de repas chaque année. On compte aujourd'hui 860 000 bénéficiaires. Parmi eux, 38% sont des enfants. Pour le reste, les profils sont variés. Les Restos du cœur se sont diversifiés. Ils disposent désormais de 70 centres d'aide pour bébés, des chantiers de réinsertion dans les entrepôts et l'accompagnement vers l'emploi. Pour financer ses actions, l'association compte sur nos aides, les dons des entreprises et les subventions publiques.

Patrimoine : Quels modes de financement pour sauver les châteaux ?

La générosité permet de payer l'entretien ou la restauration des joyaux de notre patrimoine. Châteaux, moulins, églises... Plus de 2000 sites historiques sont laissés à l'abandon dans notre pays. Toutefois, de nouveaux modes de financement ont fait surface pour sauver ces chefs-d'oeuvre, dont le mécénat.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article