Pierre Perret : "Aznavour était déconnecté de la réalité depuis quelques années..." - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Pierre Perret : "Aznavour était déconnecté de la réalité depuis quelques années..."

84 ans au compteur, plus de 60 ans sur scène, Pierre PERRET n'a rien perdu de sa verve ! L'engagement toujours à la boutonnière et l'humour comme frontière, le tout savamment orchestré par la maitrise du mot qu'on lui connaît. Son nouvel album "Humour liberté" est à présent disponible. Douze titres aux thèmes qui restent bel et bien d'actualité : "L'écriture de ces bluettes a commencé depuis à peine trois ans et demi. Je n'ai pas le souvenir d’avoir jamais serré les boulons à ce point-là tant sur les mélodies que sur l'anatomie de ces demoiselles. Résultat, douze chansons au tapis et moi aussi. J'en sors totalement rincé mais heureux. Je souhaite que vous le soyez aussi en les esgourdant !" confie-t-il sur son site officiel.
 
De nombreux sujets sont abordés, parmi lesquels l'amitié, la famille, l'attentat contre "Charlie Hebdo" aussi ("Avec les valeurs qui sont les miennes, je décris l'ignominie et la barbarie qui nous ont frappés. Ça me touche forcément encore plus, avec la mort de mes copains CABU, WOLINSKI, ceux qui ont laissé des plumes et la vie"). Pierre PERRET s'attendait à ce que sa chanson "Pédophile" sur les prêtres ayant abusé d'enfants suscite des vagues. Ça n'a pas manqué : "J'ai reçu une volée de bois vert sur cette chanson, les intéressés ne trouvent pas ça succulent. La vérité ne plait pas toujours, mais ça fait 60 ans que je me bas contre tout ce qui me révolte".
 
Pierre PERRET dit également à nos confrères du "Dauphiné", apporter son soutien aux Gilets jaunes qui manifestent depuis samedi matin à travers l'Hexagone. Un mouvement dont les racines se trouvent en Seine-et-Marne, le département où habite l'artiste (Nangis). "Je soutiens les Gilets jaunes, il y a un ras-le-bol général".
 
L'artiste qui reste connecté à l'Hexagone d'aujourd'hui, ne manque pas de tacler Charles AZNAVOUR à ce sujet ("AZNAVOUR, ça faisait longtemps qu'il n'avait pas fait de chansons sur ce qu'il se passe dans notre société, depuis au moins vingt ans. Je crois qu'il était déconnecté de la réalité depuis quelques années..."), ni de porter un regard acerbe sur les jeunes auteurs d'aujourd'hui ("On ne porte plus aujourd'hui autant d'intérêt aux textes, aux chansons, à ceux qui écrivent. Le rap a pris une importance prépondérante dans les moyens d'expression qui séduisent les jeunes, comme il n'y a plus de gens qui écrivent de vraies chansons, le niveau intellectuel n'a jamais été aussi bas dans ce qui se raconte...").

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article