Accusée d'avoir manipulé les images de violence à Bordeaux hier soir, la direction de BFM TV répond aux attaques de "Fake News" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Accusée d'avoir manipulé les images de violence à Bordeaux hier soir, la direction de BFM TV répond aux attaques de "Fake News"

Depuis ce matin, plusieurs comptes twitters accusent BFM TV d'avoir manipulé des images hier soir aux alentours de 18h15 soit dans l'objectif de faire de l'audience en faisant croire à une situation dramatique à Bordeaux, soit dans le cas de faire de l'audience pour montrer une image de chaos. Ce sont en tout cas les deux hypothèses avancées sur Twitter avec à l'appui une double image, qui montre la même scène de violence prise sous deux angles, et attribuée dans un premier cas à Bordeaux et dans l'autre à Paris. 

Devant la montée en puissance de ces accusations de "Fake News" sur les réseaux sociaux, la chaîne a décidé de réagir.

Voici la réponse de BFM TV :

"A l'occasion de la quatrième journée de mobilisation nationale des gilets jaunes, de nouvelles violences ont éclaté à Paris mais aussi en région. Soucieuses de montrer les événements qui se déroulaient ailleurs que dans la capitale, nos équipes étaient à ce titre présentes sur le terrain dans plusieurs autres villes de France.

Au moment-où les affrontements se poursuivaient à Paris, la situation a également dégénéré à Bordeaux, comme nous l'avons montré en direct sur notre antenne. Problème: le bandeau indiquant la localisation des images ainsi que notre titre, qui changent au fur et à mesure de l'actualité, n'ont pas été mis à jour instantanément.

C'est pour cette raison que des images filmées à Bordeaux ont été pendant quelques dizaines de secondes présentées comme des images parisiennes. Il s'agit d’une maladresse, que nous déplorons, et en aucun cas d'une tentative de "manipulation" comme beaucoup nous le reprochent depuis ce samedi soir.

Factuellement, il y a bien eu de la casse à Bordeaux et à Paris."

Source JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article