Emmanuel Moire et Chimène Badi sont pressentis pour l'Eurovision 2019 - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Emmanuel Moire et Chimène Badi sont pressentis pour l'Eurovision 2019

MADAME MONSIEUR, nos représentants français à l'Eurovision qui se déroulait en mai, au Portugal, ont terminé à la 13ème place avec 173 points. Une claque par rapport aux attentes générées par le classement des bookmakers qui prévoyaient un Top 3 à notre pays. Le classement final est même inférieur à celui de la candidate de l'année précédente, ALMA, qui avait terminé sa course sur la 12ème marche. Avec "Mercy", le duo avait été choisi à l'issu de deux émissions diffusées sur France 2 en janvier dernier.
 
Cette année encore, la chanson qui représentera notre pays à Tel-Aviv en Israël le 18 mai prochain, ne sera pas imposée par France Télévisions. Le nouveau jury français, composé de VITAA, André MANOUKIAN et Christophe WILLEM (exit Isabelle BOULAY et AMIR) qui seront là pour guider les téléspectateurs mais leur avis sera seulement consultatif. Seuls le public et le jury international, choisi parmi 20 délégations européennes, pourront voter pour les 18 candidats en lice. Et parmi eux, deux têtes bien connus du public, Emmanuel MOIRE avec "La promesse" (une chanson issue de son dernier album), Chimène BADI avec "Là-haut" - une chanson pop-soul co-écrite et co-composée par YSEULT et CORSON, et produite par Boban APOSTOLOV (JENIFER), ou la chanteuse corse Battista ACQUAVIVA qui rendra hommage à l'Île de Beauté avec "Passio". Autour d'eux, de multiples candidats issus de télé-crochets tels que "Nouvelle Star" ou "The Voice", sur des chansons de YOUSSOUPHA (NOEMIE) ou... MADAME MONSIEUR (le YouTubeur Bilal HASSANI). Au total, 1 500 chansons ont été reçues, et le choix s'est arrêté sur 18 d'entre elles.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article