Le JT du week end 13h de TF1 du 8 décembre - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le JT du week end 13h de TF1 du 8 décembre

Le JT du week end 13h de TF1 du 8 décembre

Chaque jour, je vous proposerai certains reportages du JT du week-end 13h de TF1 présenté par Anne-Claire Coudray.

Au programme du journal du 8 décembre :

Manifestation des gilets jaunes : La police tente de contenir les tensions à Paris

Près de 1 500 gilets jaunes se sont donnés rendez-vous à Paris ce 8 décembre 2018 en marge d'une nouvelle journée de mobilisation. Sur le haut des Champs-Elysées, la tension est palpable entre manifestants et forces de l'ordre. Mais jusqu'à la mi-journée, ces dernières ont la situation sous contrôle. 

Gilets jaunes "acte IV" : Un dispositif de sécurité exceptionnel

Un dispositif de sécurité hors norme a été mis en place à Paris ce 8 décembre 2018. Près de 8000 policiers sont mobilisés dans la capitale pour procéder à des fouilles et des contrôles minutieux. Plusieurs armes par destinations ont déjà été saisies et environ 554 interpellations ont été réalisées sur la seule la matinée. 

Les casseurs sont-ils présents sur les Champs-Élysées ?

Malgré quelques tensions observées, la violence reste contenue en cette matinée de mobilisation des gilets jaunes du 8 décembre 2018. Qu'ils soient politisés ou non, les manifestants sont tous rassemblés derrière un slogan : la démission d'Emmanuel Macron. Quelle est la situation sur place ?

Gilets jaunes acte IV : Les forces de l'ordre maîtrisent la situation

Pour ce quatrième acte du mouvement des gilets jaunes, le mot d'ordre des forces de l'ordre est de ne laisser aucune marge de manœuvre aux manifestants. Il y a eu quelques jets de grenades lacrymogènes, mais globalement, tout est assez maîtrisé. Les policiers se déplacent tout autour du rond-point de l'Étoile. 

Gilets jaunes acte IV : Pourquoi la violence est-elle contenue à ce point ?

Le déploiement inédit des forces de l'ordre à Paris ce 8 décembre 2018 s'est montré efficace. Les 8 000 policiers et gendarmes mobilisés dans la capitale ont réussi à atténuer l'activité des casseurs. Ces derniers ont très peu de marge de manœuvre pour casser et s'échapper car Paris est verrouillé. 

Interpellation des gilets jaunes : Quelles consignes les forces de l'ordre ont-elles reçues ?

Afin de maintenir l'ordre, le parquet de Paris et le ministère public ont autorisé les forces de l'ordre à procéder à des contrôles d'identité et à des fouilles en marge de la nouvelle manifestation des gilets jaunes. Depuis le début de la matinée du 8 décembre 2018, 554 personnes ont été interpellées. Qui les forces de l'ordre ont-elles le droit d'arrêter ? Quelles consignes ont-elles reçues ? 

Manifestation des gilets jaunes : Les rues de Paris sont désertes

A Paris, les commerces et les Franciliens se sont préparés au pire ce 8 décembre 2018. Par crainte des pillages, les activités sont au point mort. Les pharmacies, banques et vitrines sur la place de l'Opéra et dans les rues adjacentes se sont barricadées. Si la circulation est fluide, 36 stations de métro parisiennes sont fermées. Une situation rarissime en ce samedi, à moins de trois semaines de Noël. 

Gilets jaunes acte IV : Certains manifestants ne veulent pas passer les barrages policiers

Certains gilets jaunes se sont donnés rendez-vous à Porte Maillot ce 8 décembre 2018. Ces manifestants se trouvent désormais sur l'avenue de la Grande-Armée et tentent de se rapprocher de l'Arc de Triomphe. Des extrémistes ont été repérés parmi un groupe de manifestants. Ils refusent de passer les barrages policiers pour ne pas être fouillés. 

Gilets jaunes acte IV : Le point de la situation en province

En région, l'image de ce 8 décembre 2018 est totalement différente de celle du 1er décembre. On remarque un calme général malgré de nombreux blocages des autoroutes. Du côté du Puy-en-Velay, près de 1 000 gilets jaunes, accompagnés du père Noël, ont entamé une marche en direction de la préfecture, où des roses blanches ont été distribuées aux forces de l'ordre. 

Gilets jaunes : Les appels au calme se sont multipliés à Marseille

Quelques centaines de gilets jaunes se sont rassemblés dans le centre-ville de Marseille ce 8 décembre 2018. Dès le début du mouvement, l'appel au calme a été lancé. Pour clôturer leur marche, les manifestants se sont mis à genoux, mains sur la tête, pour rendre hommage aux lycéens de Mantes-la-Jolie. 

Gilets jaunes acte IV : La tension est palpable sur l'avenue Bonne Nouvelle

La tension est palpable sur l'avenue Bonne Nouvelle. Partis à pied de Bastille pour rejoindre Paris, une centaine de gilets jaunes essayent de faire face aux forces de l'ordre dans le quartier des grands magasins. Celles-ci tentent toujours de repousser les manifestants. 

Montceau-les-Mines : La mobilisation des gilets jaunes ne faiblit pas

A Montceau-les-Mines, en Saône-et-Loire, Nathalie est toujours présente à la manifestation des gilets jaunes depuis le 17 novembre 2018. Ce 8 décembre, cette mère de famille de 50 ans a choisi de ne pas se rendre à Paris pour ne pas se mêler aux casseurs. Dans cette ville, la mobilisation ne faiblit pas. Environ 800 personnes bloquent la route Centre Europe Atlantique depuis huit heures du matin.

Gilets jaunes acte IV : Le mouvement se passe aussi sur les réseaux sociaux

La nouvelle journée de mobilisation des gilets jaunes du 8 décembre 2018 se passe aussi très largement sur les réseaux sociaux. C'est un lieu d'échanges et de rendez-vous où le mouvement est né il y a un mois et demi. Certains manifestants y ont partagé en temps réel l'ambiance de leur blocage. 

Que pensent les Clermontois du mouvement des gilets jaunes ?

A Clermont-Ferrand, les avis sont partagés concernant le mouvement des gilets jaunes. Beaucoup le soutiennent tout en restant silencieux. Mais beaucoup craignent également les conséquences, à court et long terme, sur l'économie du pays. Découvrez en images ce qu'en pensent les Clermontois. 

Manifestation des gilets jaunes : La confiance envers les politiques mettra du temps à revenir

A l'ère du mouvement des gilets jaunes, les politiques ont du mal à se faire entendre par la population. Les députés des circonscriptions sont les premiers à ressentir la perte de confiance. Ils savent qu'elle aura du mal à revenir, mais continuent d'aller à la rencontre des gens. C'est le cas de Laure de La Raudière, députée Agir d'Eure-et-Loire, et de Sacha Houlié, députée LREM de la Vienne. 

Patrick Vignal : "Il faut qu'on aille chercher des gilets jaunes aux ronds-points et les ramener dans les urnes"

"Aujourd'hui, les gilets jaunes représentent un message politique fort (...) Plus que les écouter, nous devons leur apporter des réponses fortes", réagit Patrick Vignal, à la nouvelle journée de manifestation du 8 décembre 2018. Pour le député LREM de l'Hérault et ancien membre du Parti socialiste, le premier chantier de l'exécutif, avant le pouvoir d'achat, consiste à restaurer la confiance des Français aux politiques. 

Comment Jean-Luc Mélenchon réagit-il face au mouvement des gilets jaunes ?

Le député de Marseille et leader de La France insoumise s'exprime sur le mouvement des gilets jaunes depuis Bordeaux. Jean-Luc Mélenchon explique et conscientise Emmanuel Macron sur l'importance de donner la parole au peuple. 

Gilets jaunes acte IV : Ambiance tendue sur les Champs-Élysées

Les forces de l'ordre ont vérouillé l'accès aux Champs-Élysées dans la matinée du 8 décembre 2018. Le dispositif de sécurité a mobilisé 8 000 policiers dans la capitale. Même si la violence est contenue, il y a encore eu des tirs de gaz lacrymogène. Les gilets jaunes restent déterminés à faire entendre leurs voix. 

Acte IV des gilets jaunes : Comment s'est-il déroulé ?

L'acte IV des gilets jaunes a été plus calme comparé à la manifestation du 1er décembre 2018. Les rares tensions ont été concentrées en haut des Champs-Élysées, près de l'Arc de Triomphe. Les contrôles des forces de l'ordre ont permis de mettre la main sur des armes blanches. 

Gilets jaunes acte IV : "Il fallait un maintien de l'ordre beaucoup plus réactif", Frédéric Lagache

Le mouvement des gilets jaunes du 8 décembre 2018 a été plus contenu par rapport à celui du 1er décembre 2018. Le dispositif de sécurité a été revu afin d'éviter les débordements et les scènes de violences. Pour cela, les effectifs des forces de l'ordre ont été doublé. Quelles autres mesures ont été prises ?

Manifestation des gilets jaunes : Les salles de spectacle et les principaux monuments de Paris sont fermés

Même si la journée du 8 décembre 2018 est relativement calme, les commerces sont restés portes closes à cause de la manifestation des gilets jaunes à Paris. C'est également le cas des salles de spectacle et des principaux monuments de Paris à ne citer que le Panthéon et le Domaine du Palais-Royal. La Tour Eiffel, de son côté, a fermé son enceinte anti-attentat pour éviter toute intrusion.

Gilets jaunes acte IV : Regain de tension dans le quartier des Grands Boulevards

Les échauffourées se poursuivent entre les manifestants et les forces de l'ordre dans le quartier des Grands Boulevards, à Paris. Ces dernières répliquent par des lancées de gaz lacrymogène et l'utilisation des canons à eau. L'objectif étant de disperser les manifestants. 

Comment la mobilisation pacifique des gilets jaunes s'est-elle transformée en une violente manifestation ?

La mobilisation de ce 08 décembre 2018 représente l'acte 4 du mouvement des gilets jaunes qui dure depuis un mois et demi. La première a eu lieu le 17 novembre 2018 avec plus de 2 200 blocages sur les routes. Le but de l'acte II a été d'atteindre la capitale le 24 novembre 2018 pour mieux se faire entendre. Cela a donné place à la violence lors des manifestations du 1er décembre 2018, l'acte III.

Les gilets jaunes ont rejoint le cortège de la marche pour le climat

Beaucoup de gilets jaunes sont venus soutenir les militants écologistes ce 8 décembre 2018 à l'occasion de la marche pour le climat. Pour ces derniers, les problématiques de lutte contre la fin du mois vont de pair avec la lutte contre la fin du monde. Sans débordements signalés, le cortège a quitté la place de la Nation en direction de la place de la République. 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article