Le JT du week end 20h de TF1 du 8 décembre - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le JT du week end 20h de TF1 du 8 décembre

Le JT du week end 20h de TF1 du 8 décembre

Chaque soir, je vous proposerai certains reportages du JT du week-end 20h de TF1 présenté par Anne-Claire Coudray.

Au programme du journal du 8 décembre.

Violences à Paris : Les policiers limitent la casse

Après une matinée de tension contenue, l'après-midi a été éprouvante pour les forces de l'ordre, à Paris. Ces dernières ont été confrontées à des petits groupes de casseurs éparpillés dans l'ouest et le centre de la capitale. Des voitures ont été brûlées et des magasins éventrés. Mais ce samedi, le bilan des dégâts est considérablement moins lourd que la semaine dernière. 

"Acte IV" des gilets jaunes : Retour au calme sur les Champs-Élysées

Ce samedi 8 décembre vers 18h30, les forces de l'ordre ont repris le contrôle des Champs-Élysées. Avenue après avenue, elles ont ainsi regagné tout le secteur. Le calme règne à nouveau sur cette voie de circulation, une image aux antipodes des événements qui se sont déroulés à la même heure une semaine plus tôt.

"Acte IV" des gilets jaunes : Comment la police a-t-elle gagné en efficacité ?

Ce samedi 8 décembre, les forces de l'ordre ont effectué près de 1 400 interpellations sur l'ensemble du territoire. Il faut dire que les policiers et les gendarmes, qui avaient eu l'impression de subir au cours de "l'acte III" des gilets jaunes, ont été deux fois plus nombreux cette fois-ci. Ils ont aussi été plus offensifs en allant au contact des manifestants. 

Gilets jaunes : Édouard Philippe évoque une prise de parole du président

La journée de manifestations de ce samedi était cruciale pour l'exécutif. Ce dernier ne pouvait pas se permettre de laisser se reproduire les scènes de violence de la semaine dernière, notamment celles autour de l'Arc de Triomphe. Un changement de taille a été également constaté en terme de communication politique. Le Premier ministre s'est exprimé ce soir, contrairement à samedi dernier. Il a évoqué la prochaine prise de parole d'Emmanuel Macron. 

Champs-Élysées : Une journée parmi les gilets jaunes

Les gilets jaunes venus à Paris ce samedi 8 décembre pour manifester ont été cantonnés sur l'avenue des Champs-Élysées. Très vite, la mobilisation avait viré aux actes de violence. Les forces de l'ordre ont dû, heure après heure, tenter de disperser la foule par des tirs de gaz lacrymogènes. Vers 18h, il ne restait plus que quelques centaines de manifestants sur la plus belle avenue du monde. 

Violences à Paris : A qui les policiers ont-ils eu à faire ?

Selon les derniers chiffres du ministère de l'Intérieur, 10 000 manifestants étaient présents à Paris ce samedi 8 décembre. Rassemblés par un même mécontentement, ils avaient toutefois des profils différents. Parmi eux, des casseurs, des activistes, de simples gilets jaunes ainsi que des membres de l'ultra-gauche et de l'extrême droite.

"Acte IV" des gilets jaunes : Des violences au boulevard Malesherbes

De petits groupes de 40 à 60 gilets jaunes ont investi les quartiers aux alentours du boulevard Malesherbes. Parmi eux figuraient de nombreux casseurs qui ont vandalisé de nombreuses infrastructures. Les forces de l'ordre ont réagi avec des grenades lacrymogènes et des canons à eau. Ces manifestants ont pour but d'épuiser les policiers par de petites actions sporadiques. 

Gilets jaunes : Près de 1 400 interpellés dans l'Hexagone

Alors que les "gilets jaunes" poursuivaient leur mobilisation ce samedi, de nouvelles scènes de violences ont éclaté dans la capitale. Les forces de l'ordre ont effectué près de 1 400 interpellations. Sur quels motifs ces personnes ont-elles été arrêtées ? Que sait-on de leur profil ? Les réponses avec Georges Brenier, spécialiste police de TF1. 

"Acte IV" des gilets jaunes : Paris à l'arrêt

La ville de Paris a tourné au ralenti ce samedi 8 décembre 2018 pour "l'acte IV" des gilets jaunes. La peur d'un nouveau samedi de violences a incité les commerces et les monuments à fermer. Certains boulevards sont resté vides. Une image inhabituelle à deux semaines de Noël. 

Gilets jaunes en région : Tensions et mobilisation stable

En région, "l'acte IV" des gilets jaunes a été quasiment identique à la semaine dernière, avec 125 000 manifestants dans tout le pays. Au cours de la matinée du samedi 8 décembre, les opérations de blocage des autoroutes et les manifestations se sont déroulées dans le calme. Mais dans l'après-midi, des mobilisations tendues ont eu lieu notamment à Bordeaux, à Toulouse ou encore à Avignon. 

"Acte IV" des gilets jaunes à Marseille : Des casseurs sur la Canebière

L'acte IV des gilets a provoqué de nouveaux débordements à Marseille, notamment sur la Canebière. Après que des petits groupes ont incendié des voitures et ont pillés des magasins, la mobilisation a tourné au face-à-face avec les forces de l'ordre. Dans les affrontements, sept manifestants ont été légèrement blessés. Au total, 33 personnes ont été interpellées. 

Gilets jaunes : Des manifestations à Narbonne

À Narbonne, dans l'Aude, 2 000 gilets jaunes sont descendus dans les rues pour exprimer leur mécontentement. La mobilisation s'est déroulée dans le calme avant que quelques manifestants tentent de pénétrer dans une zone commerciale. Les forces de l'ordre ont dû intervenir et ont interpellé quatre personnes. 

Gilets jaunes : Qu'en pensent les Clermontois ?

Près de 125 000 "gilets à jaunes" ont manifesté ce samedi sur le territoire. À Clermont-Ferrand, la manifestation a rassemblé près de 2 000 personnes. Mais que pensent les Clermontois du mouvement ? Les avis sont-ils partagés ? Nos journalistes leur ont demandé.

Crise des gilets jaunes : Les réactions de Marine Le Pen et de Jean-Luc Mélenchon

À propos de la crise des gilets jaunes, "j'appelle une nouvelle fois le président de la République à tenir compte de la souffrance qui est exprimée, à y apporter une réponse", a déclaré Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement national. "Plus on avance et plus il tarde à prendre des décisions, qui sont comprises et entendues par le grand nombre, plus on s'approche du point où il faudra en revenir au peuple lui-même pour décider ce qu'il faut faire", a affirmé Jean-Luc Mélenchon, le leader de la France insoumise. 

Marche pour le climat à Paris : Du jaune au milieu des verts

La préfecture a demandé de reporter l'événement, mais les manifestants ont tenu à le maintenir. Avec des gilets jaunes, ils ont honoré la journée de marche pour le climat. Leur mouvement a également reçu le soutien de certaines personnalités, comme l'actrice Juliette Binoche, Allain Bougrain-Dubourg, président de la Ligue pour la protection des oiseaux, et Pierre Laurent, ancien secrétaire du Parti communiste. 

Italie : Six morts lors d'une bousculade dans une discothèque

En Italie, la balustrade de la sortie de secours d'une discothèque s'est effondrée, entraînant la chute de plusieurs personnes venues assister à un concert de rap. Cinq mineurs et une mère de famille y ont trouvé la mort. Plusieurs autres jeunes ont été gravement blessés. Le drame aurait été provoqué par un mouvement de panique dû à la dispersion d'un gaz irritant. 

Algérie : Sept moines de Tibhirine béatifiés

En Algérie, la béatification des sept moines de Tibhirine a eu lieu ce samedi 8 décembre 2018, dans la ville d'Oran. Ces moines avaient été assassinés en pleine guerre civile entre le pouvoir algérien et le GIA. Douze autres religieux catholiques, tués pendant cette même période, ont également été béatifiés. L'événement a rassemblé plusieurs personnes dont des religieux catholiques, des imams, ainsi que deux ministres algérien et français. 

"Acte IV" des gilets jaunes : Retour sur une journée sous tension à Paris

La mobilisation des gilets jaunes à Paris avait débuté dans le calme ce samedi 8 décembre 2018. Mais, la tension est montée d'un cran. Très vite, les affrontements se sont durcis. Face aux violences, la police a répliqué avec des gaz lacrymogènes et des canons à eau. L'important dispositif de sécurité des forces de l'ordre a permis de limiter les dommages. 

Gilets jaunes : quelle suite ?

Des scènes de violence ont éclaté en marge de la manifestation des "gilets jaunes" ce samedi, à Paris. Mais elles étaient limitées, notamment grâce à un dispositif policier très conséquent. Où en est la situation ? Est-ce que les manifestants ont l'intention de revenir samedi prochain ? 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article