Mondadori en grève - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Mondadori en grève

Les salariés de Mondadori France, numéro 3 de la presse magazine dans l'Hexagone (Science & Vie, Grazia, Télé Star...), ont voté jeudi une grève reconductible, pour obtenir des garanties pour l'emploi et l'avenir de leurs titres, en passe d'être cédés au groupe français Reworld Media.

Après un rassemblement dans la matinée devant le siège de Reworld à Boulogne-Billancourt, à l'appel de l'intersyndicale (CFDT-CGC-CGT-FO-SNJ), plus de 200 salariés de Mondadori ont voté lors d'une assemblée générale cet après-midi le principe de cette grève à la quasi-unanimité (9 voix contre), a indiqué à l'AFP Yves Corteville, délégué du syndicat SNJ-CGT.

Cette grève, immédiate, a été décidée sur plusieurs motifs. Il s'agit, a expliqué M. Corteville, de montrer la mobilisation des salariés face à Reworld, et d'obtenir des garanties pour leurs 700 emplois et leurs titres, dont ils craignent la disparition à terme s'ils sont cédés à ce groupe.

Les syndicats veulent ainsi négocier avec leur direction une plateforme d'engagements pour "protéger les salariés" en cas de vente, a-t-il expliqué. En outre, les syndicats de Mondadori France demandent une nouvelle fois au ministre de la Culture, Franck Riester, de s'impliquer dans ce dossier, emblématique et déterminant selon eux pour l'avenir de la presse écrite en France.

"Nous voulons dire à Reworld qu'on ne se laissera pas gober sans rien faire", a résumé M. Corteville.

Début novembre, le patron du groupe italien Mondadori, Ernesto Mauri, avait affirmé que Reworld Media était "très déterminé" à procéder au rachat de sa filiale française et souligné que ce processus de cession, qui fait l'objet de négociations exclusives depuis fin septembre, avançait "bien".

Reworld a assuré de son côté que cette éventuelle acquisition visait "à développer un groupe média international majeur, détenteur de marques média qualitatives à fort potentiel, ainsi qu'à associer des compétences complémentaires (...) afin de faire face aux défis du nouvel environnement de marché".

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article