Starsbourg : Quand BFM TV diffuse la chanson de Bob Marley, "I shot the sheriff" après la mort de Cheriff Chekatt abattu par la police - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Starsbourg : Quand BFM TV diffuse la chanson de Bob Marley, "I shot the sheriff" après la mort de Cheriff Chekatt abattu par la police

Starsbourg : Quand BFM TV diffuse la chanson de Bob Marley, "I shot the sheriff" après la mort de Cheriff Chekatt abattu par la police

Chérif Chekatt, l'auteur de l'attentat du marché de Noël à Strasbourg a été tué par les forces de l'ordre jeudi soir dans le quartier du Neudorf, là où sa trace avait été perdue après son équipée sanglante mardi. Un très important dispositif de police avait été déployé jeudi soir. Et surprise hier soir pour les téléspectateurs de BFM TV, quand on a pu entendre sur la chaîne  à partir de 22h21 et pendant plus d'une minute la chanson de Bob Marley "I shot the sheriff" en jouant bien sûr sur le prénom du terroriste: Cherif Chekatt...

Quelques secondes qui ont provoqué l'émoi de beaucoup d'internautes, lesquels se sont empressés de dénoncer l'indécence de sa diffusion et mettant en avant un choix de mauvais goût.

BFMTV s'est exprimée après la diffusion du morceau sur son antenne.
 
"Jeudi soir, l'édition spéciale consacrée sur BFMTV à la mort du tireur présumé de l'attentat de Strasbourg a été perturbée à 22h21 par l'irruption à l'antenne d'un fond musical. L'équipe technique en charge du son a reconnu être à l'origine de cet incident grave et plaide une "erreur de manipulation"", précise la chaîne.
 
Et d'ajouter : "Une enquête est en cours et permettra, nous l'espérons, de faire toute la lumière. Nous présentons nos excuses à nos téléspectateurs pour cet incident évidemment indépendant de notre volonté".
 
Source JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article