En direct - Gilets jaunes : L'ancien boxeur Christophe Dettinger accusé d'avoir frappé des gendarmes samedi à Paris a été interpellé et placé en garde à vue - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

En direct - Gilets jaunes : L'ancien boxeur Christophe Dettinger accusé d'avoir frappé des gendarmes samedi à Paris a été interpellé et placé en garde à vue

13h01: Le domicile de cet ancien boxeur professionnel de 37 ans a également été perquisitionné, selon France 2. Et d'ajouter que ses gants étaient "coqués", c'est-à-dire renforcés avec du plomb.
 
12h16: Sur son compte Twitter, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a confirmé les informations de France 2. "L’individu qui a violemment attaqué samedi des gendarmes mobiles sur la passerelle Senghor s’est présenté aux enquêteurs de la sûreté territoriale de Paris", a-t-il indiqué sur le réseau social. Et d'ajouter : "Il a été immédiatement placé en garde à vue et devra répondre de ses actes devant la Justice".
 

12h14: L'ancien boxeur accusé d'avoir frappé des gendarmes samedi à Paris a été interpellé et placé en garde à vue.

Selon France 2, l'individu s'est présenté aujourd'hui à la Sûreté territoriale de la capitale. Il était accompagné de son avocat. "Une perquisition a été menée à son domicile", précisent nos confrères.

08h00: L'image est partout depuis quelques heures, sur les chaînes d'information mais aussi sur les réseaux sociaux. L'individu de 1,92m, à la carrure imposante se rue sur un gendarme et lui assène plusieurs coups de poing avant de prendre la fuite. Le gendarme est depuis en arrêt de travail, le médecin lui ayant prescrit 15 jours d'ITT.

L'individu se nomme Christophe Dettinger, il est fonctionnaire territorial dans une mairie de l'Essonne. Le syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN) et le ministère de l'Intérieur n'ont pas hésité à dévoiler la photographie du sportif sur les réseaux sociaux. S'il est reconnu coupable, il est passible d'une peine d'emprisonnement.

Il est depuis samedi en fuite et la police le recherche, mais il est également devenu une star des réseaux sociaux et en particulier sur Facebook comme le relèvent nos confrère de Huffigton Post qui précise tout de même que les avis ne sont certes pas unanimes, mais l'écrasante majorité des internautes qui participe à la vie de ces pages Facebook dit soutenir le boxeur.

Et de citer plusieurs exemples : "UN GRAND SOUTIEN À LUI... IL S'EST FAIT SERRÉ. Vu la réaction de CASTANER, il ne va pas le louper. C'EST POUR CA QUE CHRISTOPHE DETTINGER A BESOIN DE L'AIDE DE TOUS", commente par exemple une internaute sur la page "Gilets jaunes tous à Paris ! 24 novembre !", une des premières à avoir été fondée.

Un autre décerne au boxeur le prix de "l'homme du jour". Tous s'accordent à "remercier" le champion de France 2007 pour son engagement à leur côté. "On se plaignait que les personnes connues nous tournaient le dos, voir pire... même si Christophe Dettinger n'est pas quelqu'un de trèèèèès connu pour certains (j'en fais partie), on peut quand même dire que l'on a eu un champion à nos côtés !!! (sic)" se félicite Yasin Aslan sur l'une des pages les plus populaires du mouvement "la France en colère !!!". Son texte a suscité plus de 11.000 réactions en seulement quelques heures.

 
Source JMM

N'importe quoi ces personnes qui défendent ce boxeur qui s'en prend à un flic...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article