Gilets jaunes - Le Monde et Quotidien sur TMC évoquent une fronde de certains journalistes de BFM TV contre leur propre direction accusée de "faire la course à l'audience" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Gilets jaunes - Le Monde et Quotidien sur TMC évoquent une fronde de certains journalistes de BFM TV contre leur propre direction accusée de "faire la course à l'audience"

Gilets jaunes - Le Monde et Quotidien sur TMC évoquent une fronde de certains journalistes de BFM TV contre leur propre direction accusée de "faire la course à l'audience"
Une crise est-elle en train de couver dans la rédaction de BFM TV, alors que la chaîne bat pourtant ses propres records d'audience depuis le début de la crise des gilets jaunes. Selon le magazine Quotidien de Yann Barthes sur TMC, beaucoup de journalistes de BFM TV "reprochent à la direction son traitement de ce dossier des gilets jaunes à l'antenne". Et hier soir, le journaliste média Julien Bellever a expliqué dans Quotidien:
 
"J'ai eu plusieurs journalistes et présentateurs de BFM TV et l'un d'eux m'a dit: on ne fait plus de sujets d'actualité ou à l'international et on ouvre notre antenne à n'importe qui. Sans recadrage (...) pour faire de l'audience."
 
Un autre journaliste affirme "ne plus reconnaître sa chaîne". Contactée par Quotidien, la direction de BFM TV affirme "que le dialogue est ouvert avec ces journalistes".
 
De son côté, Le Monde explique que "la venue avortée d’une chroniqueuse issue des « gilets jaunes » illustre cette ambiance fébrile : la journaliste présentatrice Apolline de Malherbe avait proposé de faire intervenir dans son émission Ingrid Levavasseur, en tant que figure du mouvement. Cette recrue a été critiquée : dans un courrier adressé jeudi à la direction, la SDJ s’est interrogée sur la « pertinence » de faire de cette « gilet jaune » une chroniqueuse rémunérée plutôt qu’une simple invitée, surtout « au vu des attaques que subit la chaîne depuis le début du mouvement ».
 
Un reporter évoque également dans le Monde, aussi la « pression » maintenue par la direction pour que BFM-TV reste leader et que ses reporters ne se fassent pas doubler sur une séquence par leurs concurrents de LCI, qui progresse aussi : 1,5 % de part d’audience en décembre, contre 0,7 % en 2018 et 0,6 % en 2017, quand BFM-TV culmine à 3,7 % en décembre, contre 2,6 % en 2018 et 2,7 % en 2017.
 
La directrice de la rédaction, Céline Pigalle, reconnaît la « pression énorme » créée par la concurrence des autres chaînes d’information et des réseaux sociaux. Mais elle assume le format historique de BFM-TV, « priorité au direct ».
 
Source JMM

Faut dire, qu'une chaine de télé privée est financée par de la pub, et donc faut de l'audience, c'est pour ça que d'une, je n'aime pas BFM TV, et que deux, on a trop de chaines d'info gratuite, et que trois les regrouper en un bloc, est un très mauvais choix...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article