Le nombre de chômeurs a baissé au 4e trimestre 2018 - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le nombre de chômeurs a baissé au 4e trimestre 2018

C'est un chiffre qui devrait être très commenté. Malgré le mouvement des Gilets jaunes, le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi en France métropolitaine a baissé au dernier trimestre 2018 par rapport au trimestre précédent, selon les chiffres publiés vendredi par le ministère du Travail. Sur les trois derniers mois de l'année, le nombre de chômeurs qui pointent auprès du service public de l'emploi en catégorie A (c'est-à-dire sans aucune activité) a diminué de 1,1 %, soit de 38 200 personnes pour atteindre 3 418 600 personnes. Un bol d'air pour Emmanuel Macron au moment où il se lance dans son grand débat national.
 
Les chômeurs exerçant une activité réduite (catégorie B) sont également moins nombreux, en baisse de 2,8 % sur trois mois. Ils sont désormais 747 400. En revanche, le nombre de personnes en activité réduite longue augmente de 1,1 %. Au total, le nombre d'inscrits à Pôle emploi a diminué de 0,8 % (44 600 personnes).
 
Que s'est-il passé alors que la croissance semblait donner des signes d'essoufflement ? La tendance a pu être influencée par le rebond de l'activité enregistré au 3e trimestre (+ 0,4 %), avant le déclenchement du mouvement des Gilets jaunes, après deux trimestres de croissance atone (+ 0,2 %).
 
Le nombre de chômeurs qui entrent en formation a également fortement augmenté. Cela signifie que le plan d'investissement en compétences lancé par Muriel Pénicaud et doté de près de 14 milliards d'euros sur 5 ans porte donc enfin ses fruits après un retard à l'allumage. Ce plan censé offrir aux chômeurs des formations adaptées aux besoins du marché du travail et de qualité devrait encore s'amplifier en 2019.
 
Cette montée en puissance des formations se voit en étudiant le nombre de chômeurs en catégorie D, qui sont soit en formation, soit en contrat de sécurisation professionnelle, soit en arrêt maladie. Leur nombre a bondi de 5,4 % fin 2018. Quant au nombre de personnes en catégorie E (en contrat aidé ou en cours de création d'entreprise), il a baissé de 1,6 %. Au total, toutes catégories confondues, la baisse atteint 0,6 % (- 35 600 personnes). Lorsqu'on ajoute l'outre-mer, la tendance est similaire.
 
Depuis l'arrivée d'Emmanuel Macron au pouvoir, la Rue de Grenelle ne communique plus sur les chiffres mensuels d'inscription à Pôle emploi, mais tous les trois mois, au motif que cela serait plus représentatif de la tendance de fond, les données mensuelles étant très volatiles.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article