Un incendie criminel a ravagé, à 2h30 ce matin, la radio publique France Bleu Isère à Grenoble dont les locaux sont entièrement détruits - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Un incendie criminel a ravagé, à 2h30 ce matin, la radio publique France Bleu Isère à Grenoble dont les locaux sont entièrement détruits

Un incendie criminel a ravagé, à 2h30 ce matin, la radio publique France Bleu Isère à Grenoble dont les locaux sont entièrement détruits

La PDG de Radio France Sibyle Veil a dénoncé lundi l'incendie qui a touché les locaux de la radio France Bleu Isère à Grenoble, un "acte criminel et odieux" qui a "profondément choqué" l'ensemble du groupe public.

"L'incendie qui a détruit une partie importante des locaux de France Bleu Isère à Grenoble cette nuit nous a tous profondément choqués", a indiqué la dirigeante de Radio France, dans un message aux collaborateurs du groupe, dont l'AFP a pris connaissance.

"Le procureur de Grenoble a confirmé ce matin le caractère criminel de l'incendie. Je tiens à dénoncer fermement cet acte criminel et odieux qui touche une radio de service public de proximité très appréciée et qui porte atteinte aux conditions de travail de l'ensemble des collaborateurs de la station", a ajouté Sibyle Veil.

La PDG de Radio France, qui se rendra lundi après-midi à Grenoble, dit avoir fait part aux salariés de la station de "notre total soutien et de notre solidarité", et a assuré que le groupe était mobilisé "pour que les collaborateurs de France Bleu Isère puissent reprendre leur travail au plus vite et dans les meilleures conditions possibles".

Aucun blessé n'est à déplorer mais les dommages matériels sont considérables. Il faudra de longues semaines pour remettre les locaux en état.

Les locaux de France Bleu Isère, qui fait partie du réseau de radios locales de Radio France, ont été partiellement détruits dans la nuit de dimanche à lundi à Grenoble par un incendie, considéré comme d'originelle criminelle selon ses employés, une hypothèse que la police a confirmé à l'AFP.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article