Elsa Esnoult (Les Mystères de l'amour) : « A travers ce livre, j’ai voulu raconter ce qui m’a permis d’avoir ce présent et aussi le futur » - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Elsa Esnoult (Les Mystères de l'amour) : « A travers ce livre, j’ai voulu raconter ce qui m’a permis d’avoir ce présent et aussi le futur »

Ce dimanche 3 février à 19h50, TMC diffusera un nouvel inédit de la saison 19 des Mystères de l’amour. Elsa Esnoult évoque pour Toute La Télé les projets de Fanny et Christian. Elle se confie sur l’arrivée de Manuela Lopez et les intrigues de la série. La jeune chanteuse évoque également son livre.
 
Pour le retour des inédits de la saison 19 le dimanche 13 janvier, Manuela Lopez a rejoint Les Mystères de l’amour. Comment s’est passée votre rencontre avec cette figure d’Hélène et les garçons ?
 
J’ai la chance qu’elle incarne la cousine de Christian. Elle est venue directement dans notre décor. Jean-Luc Azoulay m’a appelé pour me passer Manuela Lopez. J’étais comme une gosse puisque j’écoutais sa chanson (« Parce que c’était écrit comme ça », ndlr) en boucle. J’ai été extrêmement émue. Vu qu’elle vit en Normandie et que j’y écoutais ce week-end-là, on s’est rencontrés sur la plage quand elle faisait du cheval. Le feeling est tout de suite passé et on est partis pour enregistrer une émission de Jacky sur IDF1. On s’est entraînés à chanter en duo « Parce que c’était écrit comme ça » (chanson interprétée par Manuela Lopez dans les années 90, ndlr). J’ai eu des larmes quand j’ai chanté face à elle parce qu’à l’image d’Hélène elle fait partie des artistes qui ont bercé mon enfance. Je suis quelque part du même côté que les fans de la série. Mes rêves se sont exaucés les uns à la suite des autres.
 
Dans un entretien accordé à Toutelatele, Manuela Lopez a confié que vous étiez « un pur bonheur » et qu’elle avait été honorée que vous ayez repris sa chanson. Que cela vous évoque-t-il ?
 
Ça me va droit au cœur. De la part d’une personnalité comme Manuela Lopez qui a déjà tout vécu à travers ses expériences de série et concert, je suis extrêmement touchée qu’elle soit aussi enchantée. J’ai la chance qu’elle soit contente de la reprise de sa chanson. C’est déjà un très joli cadeau.
 
Un duo avec Manuela Lopez est-il envisagé ?
 
Dans Les Mystères de l’amour, tout est possible, il y en a même qui ressuscite ! (rires).
 
Parallèlement aux Mystères de l’amour, vous connaissez une ascension fulgurante sur la scène musicale. Certains observateurs voient en vous une « nouvelle Hélène ». Comment analysez-vous ce succès ?
 
On a un public extraordinaire, très aimant, sincère et fidèle. Les chansons leur parlent beaucoup. À chaque fois, ils me disent : « C’est mon histoire. Je me sens touché par tes chansons ». On communique et on parle la même langue lors de notre partage de cet univers musical. J’essaye d’être présente pour eux sur les réseaux sociaux. Cet ensemble a créé une belle complicité et amitié. Dès qu’ils me font une surprise, je pleure, car je suis très sensible aussi. J’ai l’impression que ça leur donne plus envie de me faire des cadeaux et surprises. Souvent, je leur dis : « Mais arrêtez de me faire des cadeaux – dans le sens – gardez votre argent ». Ils sont heureux de me faire plaisir. C’est un magnifique échange et je suis aux anges d’avoir un public qui me soutient comme eux.
 
D’où votre démarche d’écrire un livre ?
 
Ce livre a été un sacré challenge pour moi parce que je me suis dit : « Comment je peux faire ? Par quoi je vais commencer ? Est-ce que ma vie va intéresser des gens ? ». Je reçois beaucoup de lettres et parfois elles sont très dures. Des gens qui m’écrivent sont parfois dans un foyer, au bord du suicide… Je me suis dit : « C’est le minimum pour moi aussi de leur parler ». Ce sera traité d’une bonne façon puisque c’est un livre tout public. Il faut que chacun puisse se dire : « Ce livre, je peux le lire ». J’ai essayé de m’exprimer de la meilleure façon qu’il soit afin qu’il soit accessible à tout le monde. Mon but est de n’affoler personne, mais d’avoir peut-être un rôle de « grande sœur » en donnant des conseils à ceux qui veulent faire ce métier. À travers ce livre, j’ai voulu raconter ce qui m’a permis d’avoir ce présent et aussi le futur.
 
Votre troisième album, baptisé « 3 » et sorti au printemps, s’est classé dans le top 3 des meilleures ventes en France. Un quatrième est-il en préparation ?
 
Ça c’est sûr ! (rires). J’ai la mentalité : « On ne change pas une équipe qui gagne ». Pour l’instant, ce qu’on fait avec Jean-Luc Azoulay plait au public. Chacun trouve au moins une chanson qu’il aime. On va garder cet état d’esprit, mais je vais apporter des différences au niveau du genre et de la rythmique. Jean-Luc Azoulay m’a expliqué que l’on pouvait faire tout ce qu’on veut d’une chanson. Je veux vraiment avoir cette tendance pop à laquelle je tiens absolument. Je souhaite me diriger vers des arrangements plus pop rock comme « Innocence » et « Le crime de s’aimer ». Je grandis, j’évolue et je veux aller vers ce qui serait plus mon univers.
 
Pour en savoir plus :

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article