Johnny : Des disques, des enregistrements inédits et des documentaires en projet - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Johnny : Des disques, des enregistrements inédits et des documentaires en projet

Johnny : Des disques, des enregistrements inédits et des documentaires en projet
Le manager du rocker et ses maisons de disques, en particulier Universal, travaillent sur de nombreuses sorties de disques et de documentaires.
 
« Des monuments à son nom, un musée, une école, ce sera dans un deuxième temps. La musique d’abord. Johnny, je veux le faire revivre, pas le momifier. » Ainsi parle le manager de Johnny Hallyday quatorze mois après sa mort. Alors que son dernier album poursuit son parcours exceptionnel – « Mon pays c’est l’amour » s’est vendu à 1,7 million d’exemplaires en France et à l’étranger, soit la 5e vente au monde en 2018 –, Sébastien Farran travaille avec Læticia Hallyday et les trois maisons de disques de l’artiste – Sony, Universal et Warner – sur de multiples projets audio et vidéo, qu’il détaille au Parisien.
 
Universal, qui a sorti 50 disques studio et 20 live de Johnny entre 1961 et 2005, est la première impliquée dans la recherche d’archives, d’images et de sons inédits. « Johnny a toujours été une priorité de la maison, rappelle Xavier Perrot, chef de projet au catalogue Universal Music et spécialiste de l’artiste. Nous sommes une vingtaine en interne à y travailler, des ingénieurs du son aux iconographes. » « Jean-Yves Billet, qui précédait Xavier à ce poste était considéré par Johnny comme sa mémoire, ajoute Sébastien Farran. C’est dire si leur travail depuis trente ans est excellent. »
 
L’an dernier, Universal a réédité sans le claironner tous les albums de Johnny en pochette « digisleeve » et sorti pour la première fois le mythique concert du Stade de France 1998. Sony a aussi réédité un album de ses débuts chez Vogue et Warner ses derniers albums tout en rassemblant ses ultimes tournées dans des coffrets. Mais le plus important est à venir chez Universal. A commencer le 22 février par un vinyle 25 cm de sa reprise du « Hey Joe » de Jimi Hendrix puis le 29 mars un coffret de l’année 67, avec son album et son Olympia.
 
« Il y a une forte attente des fans sur les périodes moins connues, précise Xavier Perrot. L’idée est de ressortir année par année tous ses albums, de raconter leur genèse et de retrouver ce qui n’est jamais sorti. On sait par exemple qu’il existe des documents sur la mythique tournée Johnny Circus de 1972. Et une reprise inédite de Love Me Tender en duo avec Liza Minelli enregistrée au début des années 2000. »
 
« Je ne connais pas de chansons inconnues de Johnny, mais il y a beaucoup d’enregistrements inédits, précise Sébastien Farran. On a par exemple retrouvé chez Universal des bandes avec un orchestre symphonique enregistrées au moment des Stade de France 1998. Il y a aussi Bercy 2003, les Vieilles Charrues 2006… Je ne désespère pas non plus que l’on sorte avec Universal, Sony et Warner les tournées des Vieilles Canailles. « On travaille aussi avec l’Olympia pour publier tous les concerts que Johnny y a donné, précise Xavier Perrot. Travailler sur lui, c’est descendre dans la mine à la recherche de l’or, consulter les fans, les collectionneurs, ses anciens collaborateurs, mais c’est passionnant. »
 
Johnny, c’était aussi et ô combien l’image. « Il a été la star la plus filmée au XXe siècle, résume son manager. Laeticia possède quinze ans de vie de Johnny en images dont beaucoup ne sont jamais sorties et elle a envie de les partager avec les fans. On travaille donc sur des documentaires, une série sur sa vie, un film sur sa tournée américaine de 2014, avec des interventions de stars comme Bono, Paul McCartney, Jimmy Page et Steven Tyler, un autre sur son dernier road-trip à moto aux Etats-Unis en septembre 2016. »
 
« J’aimerais aussi faire un documentaire avec tous ceux qui ont travaillé avec lui et sur ses fans, comme il en existe un sur ceux de Springsteen. »
 
Les démêlés judiciaires et familiaux autour de l’héritage de la star ne sont pas finis - la prochaine audience est programmée au 22 mars -, mais pour l’instant, ils ne bloquent pas ce travail d’archivage. « Le contrat d’artiste qui liait Johnny à ses maisons de disques n’oblige en rien ces dernières à nous associer à l’exploitation de son catalogue, explique Sébastien Farran. Mais pour avoir bossé avec lui pendant sept ans, je crois savoir ce qu’il voulait. Et on travaille tous en confiance pour alimenter les fans. » Le manager de Johnny prépare aussi un site Internet et rêve de monter un spectacle hommage avec des musiciens et des images d’archives.

Source Le Parisien

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article