Le JT du 13h de TF1 du 11 février - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le JT du 13h de TF1 du 11 février

Le JT du 13h de TF1 du 11 février

Chaque jour, je vous proposerai certains reportages du JT de 13h de TF1 présenté par Jean-Pierre Pernaut.

Au programme du journal du 11 février.

Nice : Du soleil et de la douceur au milieu de l'hiver

Alors qu'il continue de neiger dans les massifs montagneux, sur la Côte d'Azur, les vacanciers profitent du soleil et de la douceur. A Nice, les airs de beaux jours apparaissent. Le thermomètre prévoit 16 degrés au meilleur de la journée. Une douceur qui donne de la bonne humeur et qui invite à s'attarder quelques instants sur les terrasses. 

Carte scolaire à Job : Les parents dénoncent les fermetures des classes

Faute d'effectif, l'une des quatre classes de l'école de Job devrait être fermée à la rentrée 2019. Une annonce qui consterne les parents d'élèves. Pour contester cette mesure, ces derniers se sont mobilisés ce 11 février 2019 en bloquant l'école. Compte tenu des arguments avancés, l'inspection académique maintient sa décision. 

Grand débat national : Qu'attendent les habitants du Bas-Rhin ?

Encore un mois avant la clôture du Grand débat national. Le pouvoir d'achat étant au cœur des préoccupations, ces réunions aux quatre coins du pays ne laissent personne indifférent. Toutefois, entre ceux qui y trouvent un véritable intérêt et ceux qui se montrent sceptiques, les avis divergent. C'est le cas des habitants de Molsheim, dans le Bas-Rhin. 

Des élus municipaux en ont "marre" des gilets jaunes

Pour le treizième week-end consécutif, le mouvement des gilets jaunes a été marqué par des débordements comme à Bordeaux par exemple. Des élus municipaux expriment leur ras-le-bol vis-à-vis de ces derniers et sollicitent une réunion d'urgence avec le gouvernement. Ils demandent un plan d'indemnisation pour les villes et commerces touchés par ces manifestations. 

Les auto-écoles dénoncent une ubérisation du permis de conduire

La publication prochaine d'un rapport parlementaire visant à faciliter l'obtention du permis de conduire est à l'origine de la colère des auto-écoles. Elles sont venues des quatre coins du pays pour bloquer le périphérique de Paris. Elles dénoncent la fragilisation de leur métier face à la concurrence des écoles de conduite en ligne. Ces dernières sont accusées de brader l'obtention du permis de conduire. 

L'émergence des plateformes numériques inquiète les auto-écoles

Parmi les facteurs à la base de la grogne des auto-écoles figure un rapport qui pourrait préconiser d'utiliser davantage Internet pour apprendre les codes de la route. Si un permis coûte en moyenne 1 800 euros, c'est moins cher avec les plateformes numériques. Un tarif compétitif et un côté pratique qui séduisent de plus en plus les jeunes. 

Quatre églises catholiques profanées en une semaine

Le 5 février 2019, l'église Notre-Dame-des-Enfants à Nîmes a été souillée au-delà d'avoir été vandalisée. Le dimanche suivant, c'était au tour de l'église Saint-Nicolas de Maisons-Laffitte, dans les Yvelines, de subir le même acte de profanation. Dans les cinq communes où les églises ont subi des dégradations depuis une semaine, les prêtres ont porté plainte. 

Sannerville : La commune recherche un médecin

Les déserts médicaux persistent sur l'ensemble du territoire depuis plusieurs années. Beaucoup de médecins ne trouvent pas de successeurs après leurs départs. Les annonces sur le site de SOS Villages se sont multipliées dans ce secteur. À Sannerville, dans le Calvados, la mairie compte sur ses atouts pour retrouver un docteur. 

Le secteur de la coiffure peine à recruter

Recruter dans le secteur de la coiffure est devenu une tâche compliquée. Une situation qui affecte l'activité des salons qui souvent sont obligés de refuser des clients. Rien qu'en Loire-Atlantique, 800 postes seraient à pourvoir avec des perspectives à long terme. Pourtant, dans tout le pays, 20 000 jeunes se forment au métier de coiffeur. Un nombre en hausse mais qui ne permet pas de répondre aux besoins de la profession. 

Gaspillage : Fait-on attention aux dates de péremption des produits alimentaires ?

Cette année 2019, la loi contre le gaspillage alimentaire est à son troisième anniversaire. Pour mieux lutter contre celui-ci, des associations demandent à ce qu'on modifie les règles sur les dates de péremption de certains produits. Dans les supermarchés, les clients restent très attentifs à celles-ci surtout concernant les produits frais. Par contre, dans les rayons des produits secs, ils ne se soucient pas vraiment des dates de péremption. 

Manche : Le Bulot de la baie de Granville a obtenu son IGP

L'IGP "Bulot de la baie de Granville" est désormais reconnue par l'Union européenne. Une nouvelle qui fait la fierté des pêcheurs et des habitants. Dans la commune, le mollusque est devenu un incontournable des plateaux de fruits de mer. Pour les bulotiers, l'IGP reflète la fraîcheur et la qualité du produit. 

Bois-Grenier : La récolte de la mâche a débuté

Dans le département du Nord, les habitants ont commencé à récolter la mâche. Arrivée à maturité, cette rosace de feuilles rondes d'un vert chlorophylle est délicatement cueillie un à un. Avec les endives, elles sont les salades stars de l'hiver. Celles-ci regorgent d'oméga-3 et contiennent trois fois plus de vitamine C que la laitue. 

Carnaval de Dunkerque : Une ambiance de folie au bal du Chat noir

Les carnavaleux de Dunkerque l'ont attendu avec impatience. Munis de leur berguenard, ils se sont donnés à cœur joie à se bousculer et à chanter au bal du Chat noir. Si ce dernier représente un temps fort du carnaval, les festivités carnavalesques, eux, ne se termineront que le 5 mars 2019. 

Les bouchons, une institution à Lyon

Quenelle de brochet, cochonnaille, cervelle de canut... la cuisine lyonnaise est savoureuse et généreuse. Elle se déguste dans les fameux bouchons qui font partie du patrimoine lyonnais. Dans la région, on en compte une soixantaine. Plus qu'un bistrot, c'est un lieu de rencontre et de convivialité. 

La soupe aux pois, une vieille tradition mortuacienne

Direction à Morteau pour découvrir la recette de la fameuse soupe aux pois. Pour se réchauffer pendant l'hiver, ce plat nourrissant à base de pois cassés fera l'affaire. Cuite au feu de bois, elle est également composée de poireaux, de carottes, de pommes de terre et de lard fumé. La soupe aux pois, qui rassemble les Francs-Comtois depuis des siècles, est la spécialité de François Bauquerey. Cet amoureux des traditions a invité une quinzaine de personnes pour y goûter. 

Le col de la Schlucht, une nature sauvage d'exception

Si pour les automobilistes, atteindre le col de la Schlucht rime presque avec calvaire, pour les randonneurs, c'est une partie de plaisir. Au cœur de ce massif vosgien, le vent et la neige façonnent une nature étonnante. Le moment magique de ces randonneurs se termine avec la cerise sur le gâteau : le panorama de mer de nuages qu'offre le sommet du col. 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article